Etats-Unis : Un pilote « démis de ses fonctions » en raison de son taux d’alcool

CONTROLE Avant son vol, le pilote a présenté une alcoolémie de 0,17 %, un taux nettement supérieur à la limite autorisée de 0,04 %

NewsGene
— 
Un appareil de la compagnie JetBlue (illustration).
Un appareil de la compagnie JetBlue (illustration). — Charles Krupa/AP/SIPA

Un pilote de la compagnie JetBlue a été « démis de ses fonctions » mercredi. Il a enregistré un taux d' alcool de 0,17 % à l'aéroport international de Buffalo Niagara, dans l'Etat de New York ( Etats-Unis). Soit quatre fois au-dessus de la limite de 0,04 % fixée par la Federal Aviation Administration (FAA), relate la chaîne américaine CNN.

Originaire d'Orlando (Floride), le pilote de 52 ans passait les contrôles de sécurité de l'aéroport lorsqu'un agent de la Transportation Security Administration (TSA) a remarqué un comportement suspect, d'après un communiqué de presse de l'aéroport. Après son test d'alcoolémie positif, il a été placé en garde à vue avant d'être remis au personnel de sécurité de JetBlue.

Ouverture d'une enquête interne

D'après un rapport de police relayé par CNN, le quinquagénaire a confié avoir bu 5 ou 6 verres à l'heure du dîner la veille. Le vol 2465 de JetBlue devait quitter Buffalo à destination de Fort Lauderdale, en Floride. Il est finalement parti avec un retard de plus de quatre heures, selon le site de suivi des vols FlightAware

Interrogé par la chaîne américaine, le syndicat Air Line Pilots Association a voulu rassurer en promettant que « la profession de pilote de ligne en Amérique du Nord est l'une des carrières les plus examinées ». Selon elle, le transport aérien reste le mode de transport « le plus sûr pour les passagers et les expéditeurs de fret ». Dans son communiqué, la compagnie JetBlue a assuré qu'elle avait une politique interne stricte de tolérance zéro en matière d'alcool. Elle a aussi annoncé l'ouverture d'une enquête interne.