Guerre en Ukraine : Le département des Alpes-Maritimes annonce pouvoir rapatrier et loger 1.000 réfugiés ukrainiens

SOLIDARITE Le président du département a annoncé qu’il avait, en une journée, « répertorié un potentiel de plusieurs centaines de lits » pour accueillir « les réfugiés ukrainiens » rapatriés grâce à des vols spéciaux

E.M.
Un enfant avec une pancarte lors d'une manifestation contre la guerre en Ukraine.
Un enfant avec une pancarte lors d'une manifestation contre la guerre en Ukraine. — F. SCHEIBER / SIPA

A ce jour, depuis le déclenchement de l’offensive russe la semaine dernière, 500.000 Ukrainiens ont fui leur pays, selon le Haut-Commissaire des Nations unies. Face à cet exode, le président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, Charles Ange Ginésy, vient de proposer le rapatriement de 1.000 réfugiés grâce à des vols spéciaux et de les reloger dans le département.

Des logements disponibles dans tout le département

Ces vols étaient déjà réservés par les Alpes-Maritimes pour des voyages scolaires en direction des camps d’Auschwitz et de Birkenau, en Pologne. « La situation de guerre aux portes de la Pologne nous amène à annuler ces déplacements, mais nous maintenons l’affrètement des vols pour participer à la gestion de la crise migratoire », écrit Charles Ange Ginésy dans un communiqué.

Afin d’accueillir ces réfugiés, le département des Alpes-Maritimes a lancé un recensement de relogement auprès des bailleurs et partenaires sociaux mais également des maires. En une journée, « nous avons déjà répertorié un potentiel de plusieurs centaines de lits et les propositions continuent d’affluer », indique le président. A partir de jeudi, une plateforme sera mise en place pour tous les habitants du département qui souhaitent, à titre individuel, héberger quelqu’un « si les capacités des collectivités ne suffisaient pas », est-il précisé.