Guerre en Ukraine : Monaco s’aligne et adopte les « sanctions économiques prises par la plupart des Etats européens »

CONFLIT Comme la Suisse, la principauté de Monaco a fait savoir ce lundi, quatre jours après le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, qu’elle mettait en place « des procédures de gel de fonds et de sanctions économiques ». Monaco accueille 750 résidents russes

F.B. avec AFP
— 
Le prince Albert II de Monaco s'est exprimé sur la guerre en Ukraine
Le prince Albert II de Monaco s'est exprimé sur la guerre en Ukraine — Dennis Van Tine/STAR MAX/IPx/AP/
  • Monaco a annoncé avoir « adopté et mis en œuvre, sans délai, des procédures de gel de fonds et de sanctions économiques identiques à celles prises par la plupart des Etats européens ».
  • Monaco entretient de longue date des relations étroites avec la Russie, les premiers traités et accords commerciaux et politiques conclus entre l'Empire russe et la principauté datant du XIXe siècle.

La Principauté de Monaco s’élève à son tour contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Elle annonce ce lundi soir avoir « adopté et mis en œuvre, sans délai, des procédures de gel de fonds et de sanctions économiques identiques à celles prises par la plupart des Etats européens », selon un communiqué du cabinet du souverain monégasque. Une décision prise « conformément à ses engagements internationaux ».

Comme la Suisse ce lundi, Monaco s’aligne sur ses voisins de l’Union européenne, quatre jours après le début des bombardements et des attaques ordonnés par Vladimir Poutine.

« Cessez-le-feu immédiat »

Le Prince Albert II « condamne fermement l’invasion de l’Ukraine », exprime « son entière solidarité à la population ukrainienne » et « soutient les appels en faveur d’un cessez-le-feu immédiat », précise le communiqué.

Dans ce texte, la principauté « réaffirme son attachement au respect du droit international, à la souveraineté, à l’intégrité et à l’indépendance des Etats » et « appelle au respect du droit humanitaire ». Elle se dit prête à apporter son concours aux organisations humanitaires « courageusement engagées sur le terrain ».

De nombreux Russes sur le Rocher

Monaco, deuxième État le plus petit du monde, accueille quelque 750 résidents russes. L'AS Monaco, l'équipe de Ligue 1 de football, est la propriété de Dmitri Rybolovlev. De même l'actionnaire majoritaire et président de l'AS Monaco basketball, le club de ProA, est également russe. Aleksej Fedoricsev a succédé fin janvier à la tête du club à l'Ukrainien Sergey Dyadechko, qui est désormais vice-président.

Monaco entretient de longue date des relations étroites avec la Russie, les premiers traités et accords commerciaux et politiques conclus entre l'Empire russe et la principauté datant du XIXe siècle. Au niveau culturel également, à l'image des ballets russes Diaghilev qui se sont établis à Monte-Carlo au début du XXe siècle.

Chef d'Etat sans armée, à l'image du pape, le prince Albert II de Monaco a fait sortir la principauté en 2009 de la liste des paradis fiscaux établie par l'OCDE.