L’Otan tarde à se déployer en dehors de Kaboul

© 20 minutes

— 

Assurer la sécurité du pays, de tout le pays. C’est la promesse faite par la communauté internationale aux Afghans. Mais sur le terrain, les troupes tardent à se déployer. Actuellement, les 6 500 hommes de la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf), mandatée par l’ONU et sous commandement de l’Otan, assurent la sécurité de Kaboul et de sa périphérie. En octobre dernier, le principe d’une extension du champ d’action de l’Isaf a été avalisé par l’ONU. Au moins cinq équipes de reconstruction provinciale devaient être déployées au nord du pays. Mais pour l’instant, faute de volontaires, une seule est opérationnelle, à Kunduz. Hier, cependant, l’Isaf a assuré que l’arrivée de troupes supplémentaires était « imminente ».

américains Après les attentats du 11 Septembre 2001, les Américains ont lancé en Afghanistan l’opération Liberté immuable contre les talibans, accusés de soutenir Ben Laden. Les talibans ont quitté Kaboul, mais les combats continuent le long de la frontière pakistanaise, où sont déployés 20 000 soldats, dont 15 500 Américains.