Conflit Ukraine-Russie : La Roumanie prête à accueillir 500.000 réfugiés ukrainiens en cas d’invasion russe

ACCUEIL Le ministre de la Défense précise que la Roumanie prépare des structures d’accueil le long de la frontière avec l’Ukraine

20 Minutes avec AFP
— 
Une guerre pourrait engendrer d'importants déplacements de population, notamment dans l'est du pays.
Une guerre pourrait engendrer d'importants déplacements de population, notamment dans l'est du pays. — Erik Romanenko/TASS/Sipa USA/SIPA

L’Europe de l’Est se prépare à l’éventualité d’une guerre entre l’Ukraine et la Russie, et pas que du point de vue militaire. La Roumanie, frontalière de l’Ukraine, s’attend ainsi à un afflux de réfugiés en cas d’invasion. « Plusieurs estimations sont à l’étude, mais nous pourrions accueillir plus de 500.000 réfugiés, c’est le chiffre pour lequel nous sommes préparés », a déclaré la ministre de la Défense Vasile Dancu aux journalistes.

Selon lui, les autorités prévoient de mettre en place des structures d’accueil notamment dans de grandes villes le long de la frontière commune mesurant 650 km. « Pour l’instant, il s’agit d’une situation purement hypothétique », a précisé le ministre, d’éventuels réfugiés pouvant aussi choisir de se rendre en Pologne.

Les autorités roumaines, dont le président Klaus Iohannis, ont vivement condamné mardi la reconnaissance par Moscou de régions séparatistes prorusses d’Ukraine, appelant à une « réponse sévère de la communauté internationale ». Klaus Iohannis a par ailleurs annoncé sur son compte Twitter s’être entretenu dans l’après-midi avec son homologue polonais Andrzej Duda et avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, notamment des sanctions à imposer « sans délai » à la Russie.