Conflit Ukraine – Russie : Kiev exige l’arrêt « immédiat » du gazoduc russo-allemand Nord Stream 2

SANCTIONS Le président ukrainien veut que des sanctions soient appliquées à Moscou

M.F avec AFP
— 
Les installations du gazoduc « Nord Stream 2 » à Lubmin, dans le nord de l'Allemagne, le mardi 15 février 2022.
Les installations du gazoduc « Nord Stream 2 » à Lubmin, dans le nord de l'Allemagne, le mardi 15 février 2022. — Michael Sohn/AP/SIPA

Pour l’Ukraine pas question que la Russie s’en tire comme ça. « Nous nous sommes mis d’accord sur la nécessité de l’introduction immédiate de sanctions pour un nouvel acte d’agression contre l’Ukraine », a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky mardi lors d’une conférence de presse avec son homologue estonien. « Ces sanctions doivent inclure l’arrêt total de Nord Stream 2 », a-t-il exigé.

Il a aussi annoncé envisager la rupture des relations diplomatiques avec la Russie, l’accusant de préparer la poursuite de son « agression militaire contre l’Ukraine », après la décision du président russe Vladimir Poutine de reconnaître l’indépendance des « républiques » séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine.

« J’ai reçu une requête du ministère des Affaires étrangères d’examiner la question de la rupture des relations diplomatiques entre l’Ukraine et la Russie », a indiqué Volodymyr Zelensky. « Je vais examiner cette question tout de suite, après notre conférence de presse », a-t-il ajouté.