Etats-Unis : Une fillette retrouvée vivante sous un escalier plus de deux ans après sa disparition

ENLEVEMENT Les policiers avaient déjà visité la maison du grand-père mais n’avaient pas trouvé la fillette

20 Minutes avec agence
— 
Police New Yorkaise, illustration
Police New Yorkaise, illustration — John Minchillo/AP/SIPA

Paislee Shultis, une fillette de six ans, disparue et recherchée depuis juillet 2019, a enfin été retrouvée vivante ce lundi. Elle était cachée sous un escalier dans la demeure de son grand-père paternel à environ 180 km de la ville de New York (  Etats-Unis).

Selon les premiers examens, son état est stable et elle n’aurait pas subi de sévices physiques ou sexuels. L’endroit où a été trouvée la fillette a été qualifié de « miteux » et « froid ». Paislee Shultis disposait de « couvertures posées sur un sol un béton » selon Joseph Sinagra, chef de la police de Saugerties, interrogé par CBS.


Les parents suspectés d’avoir soustrait leur jeune fille aux autorités

La fillette avait quatre ans lors de sa disparition en 2019. Les parents s’étaient vus retirer la garde de leurs deux filles. La plus grande avait été récupérée par les services sociaux, mais Paislee n’était plus là quand les autorités étaient venues la chercher. Les parents étaient soupçonnés de l’avoir soustraite mais les policiers n’avaient trouvé aucune preuve.

Les policiers ont été informés cette semaine que la fillette se trouvait dans la maison du grand-père. Les forces de l’ordre avaient déjà fouillé les lieux mais sans trouver aucune trace de l’enfant. Mais ce coup-ci, un agent « a vu ce qu’il a cru être une couverture » au travers de l’escalier menant au sous-sol, a raconté le chef de la police. « Les enquêteurs ont commencé à arracher les marches de l’escalier. Et à un moment, ils avaient enlevé plusieurs des marches, ils ont pu voir de petits pieds », a précisé le policier.

Les parents de l’enfant et le grand-père ont été inculpés. Ils devront répondre devant la justice d’ingérence et de mise en danger des enfants. La mère de la fillette a été incarcérée tandis que les deux hommes ont été placés en liberté conditionnelle selon la chaîne locale de ABC.