Obama revient sur la justice d'exception

— 

L'administration américaine pourrait à nouveau recourir aux tribunaux militaires d'exception pour juger certains terroristes présumés incarcérés dans la prison de Guantanamo, selon des informations du quotidien américain New York Times. En arrivant au pouvoir, le président des Etats-Unis, Barack Obama, avait pourtant décidé de geler ces commissions d'exception, qu'il avait fortement critiquées durant sa campagne. Mises en cause pour leur manque d'efficacité - seules deux condamnations en huit ans d'existence -, ces juridictions le sont surtout pour l'irrespect de certains droits des détenus. Le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, a indiqué jeudi que « les commissions restaient toujours une option », mais leur fonctionnement devrait être revu pour garantir davantage de protection juridique aux suspects. Les organisations de défense des droits de l'homme ont pour leur part protesté devant ce qu'elles considèrent être un pas en arrière de la part du gouvernement Obama. W

C. L.