Conflit Ukraine – Russie : Moscou annonce le retrait de ses troupes à la frontière

CRISE Ce retrait des troupes russes intervient alors que le chancelier allemand Olaf Scholz est à Moscou pour rencontrer Vladimir Poutine

Romarik Le Dourneuf
— 
Vladimir Poutine, le 9 février 2022.
Vladimir Poutine, le 9 février 2022. — Alexei Nikolsky/TASS/Sipa USA/SIPA

La Russie a ordonné ce mardi le retour dans leurs garnisons d’unités déployées près de la frontière ukrainienne, un premier signe de détente, leur présence laissant craindre depuis des semaines une invasion, sur fond de tensions russo-occidentales.

L’annonce intervient alors que le chancelier allemand Olaf Scholz est à Moscou pour rencontrer mardi après-midi le président russe Vladimir Poutine et désamorcer cette crise, nourrie par le déploiement de plus de 100.000 hommes dans le voisinage de l'  Ukraine, pays pro-occidental que le Kremlin veut faire revenir dans sa sphère d’influence.

Peskov dénonce une « hystérie américaine »

La Russie n’a donné aucune indication quant au nombre des forces concernées et au calendrier du retrait. En revanche, Peskov a dénoncé « l’hystérie » occidentale qui prêtait à Moscou des intentions belliqueuses.

Les députés russes ont pour leur part demandé mardi à Vladimir Poutine de reconnaître l’indépendance des deux républiques autoproclamées par les séparatistes prorusses dans l’Est de l’Ukraine.