On peut encore rire de la grippe porcine

SANTE Quelques trouvailles sur le Net pour décompresser un peu...

M.Gr.

— 

La pandémie est à nos portes. Bientôt, si le niveau d’alerte augmente encore, le citoyen sera obligé de rester cloîtré chez lui. Pour se consoler, il pourra alors tourner en dérision cette maudite «swine flu» d’on ne sait pas trop si on doit la nommer mexicaine, porcine ou A (H1N1).

Si vous vous sentez l’âme d’un combattant et que vous avez hâte d’en découdre avec la maladie, 20minutes.fr vous conseille, outre le Tamiflu, le jeu swinefighter. Vous êtes équipé d’une seringue d’une taille démoniaque et vous piquez des cochons volants tout aussi démoniaques aux quatre coins du monde. Astucieux, mais vite rébarbatif.

 
Pour ne pas céder à la maladie, il est important de conserver les bons réflexes du quotidien. Et notamment de porter beau, en choisissant avec soin ses vêtements. Vous pourrez commander ici quelques T-Shirts contre la «swine flu». Pas forcément tous seyants, ils ont le mérite d'être siglés de messages plutôt drôles: «Mon père a été à Mexico, tout ce qu'il m'a ramené, c'est la grippe», ou «Tuer des cochons = sauver des vies», qui ravira bien des bouchers-charcutiers en ajoutant une touche d'éthique à leur job.

Toujours dans le shopping, et même si on doute parfois de leur utilité, vous pourrez vous procurer un joli masque par là. La rédaction a craqué pour celui-ci:


Parce qu’au fond, grippé ou pas, vous êtes un sacré farceur, n’hésitez pas à vous amuser sur Photoshop. Le rire stimule, à défaut de guérir. Petit panel choisi par la rédaction ou envoyé par quelques-uns de nos internautes, toujours motivés pour jouer un bon tour de cochon.

De l'humour web, donc, avec d'abord le fail pig façon twitter de Fabiorex, et le coupable désigné de cette crise sanitaire:


Une vision très politique de la grippe:

`
Et un grand et hispanisant festival du LOL pour terminer, avec quelques célébrités:



Décidément, toutes les blagues sont bonnes dans le cochon.

La grippe porcine ne préoccupe pas que la ménagère. Sur le forum Blabla 15-18 ans de jeuxvidéos.com, les (grands) ados discutent dur, avec déjà près de... 12.000 commentaires! Qu'ils ne s'inquiétent pas trop quand même, ce sont les nourrissons et les jeunes adultes qui sont en première ligne.