Un cas possible dans la délégation d'Obama au Mexique... La grippe rebaptisée par l'OMS...

SANTE Les dernières informations actualisées...

20minutes.fr

— 

SASHENKA GUTIERREZ/EPA/SIPA

Le niveau d'alerte est passé à 5 sur une échelle allant jusqu'à 6 dans le cadre de l'épidémie de ce qu'il convient désormais d'appeler la grippe mexicaine «grippe A (H1N1)», selon l'Organisation mondiale de la santé. Relative bonne nouvelle, l'OMS ne dispose «pas d'élément qui laisserait penser qu'il faut passer au niveau 6 d'alerte» signifiant que le monde est en proie à une pandémie, a annoncé ce jeudi le numéro deux de l'organisation, le Dr Keiji Fukuda. Les annonces de nouveaux cas, suspects ou confirmés, se succèdent de façon parfois contradictoire. 20minutes.fr fait le point sur la situation.

Le groupe pharmaceutique suisse Roche se dit prêt à augmenter ses capacités de production du médicament anti-grippal Tamiflu, efficace contre la grippe porcine, jusqu'à 400 millions de doses par an, dans le cas d'une demande concrète d'organisations ou d'Etats, selon le porte-parole du groupe. Le laboratoire a en revanche annoncé la suspension de ses livraisons du médicament aux pharmaciens et grossistes, le réservant aux hôpitaux et autorités de santé, mais a assuré ne pas être «en rupture» de stocks.

François Fillon a réuni ce jeudi à 19h45 les ministres concernés par la lutte contre l'épidémie. Il a annoncé que le gouvernement a décidé le passage «par précaution» au niveau 5 du plan d'action d'urgence français face à l'épidémie de grippe porcine (les détails ici)

Réunis dans l'après-midi à Luxembourg, les ministres de la Santé de l'Union Européenne ont quant à eux écarté pour le moment l'idée française de suspendre les vols aller vers le Mexique. De son côté, l'ONU a demandé jeudi dans une note interne à ses fonctionnaires de «différer, si possible, les voyages non indispensables vers des pays à risque» pour «limiter les risques de contracter» la grippe.

Aux Etats-Unis, on relève un possible cas de grippe A (H1N1) dans la délégation ayant accompagné Barack Obama au Mexique en avril. Selon le porte-parole Robert Gibbs, l'homme aurait même dîné avec Obama.

Les cas dans le monde

En France, Une fillette de neuf ans revenant d'un voyage récent au Mexique a été hospitalisée ce jeudi, après un malaise à son école. Le pays ne compte pas de cas avérés pour le moment, mais cinq cas probables de grippe, dont un sera «probablement confirmé», selon un expert. La France a proposé de suspendre les vols allers vers le Mexique. Une proposition qui sera discutée ce jeudi à Bruxelles.

-
Mexique: Au Mexique, foyer de la maladie, le ministre de la Santé a confirmé mercredi soir 12 morts sur 260 cas confirmés. Au total, 99 personnes ont été infectées de manière certaine par le virus et plus de 1.600 personnes malades pourraient avoir été contaminées. Le président Felipe Calderon a recommandé aux Mexicains de «rester chez eux» pendant le week-end prolongé du 1er mai pour éviter une propagation de l'épidémie.

- Etats-Unis: On dénombrait 120 cas dans 13 Etats ce jeudi soir contre 91 dans 10 Etats la veille. Un salarié de la Banque mondiale à Washington a contracté la grippe mexicaine au Mexique, avant de se rétablir rapidement, a annoncé ce jeudi l'institution multilatérale dans un communiqué.
Un enfant de 23 mois mexicain est décédé de la grippe mexicaine Texas. Il s'agit de la première mort confirmée de cette maladie aux Etats-Unis.

- Canada: après le Mexique et les Etats-Unis, c'est le troisième pays le plus touché avec 19 cas avérés.

- Nouvelle-Zélande: Trois cas avérés ont été annoncés. La Nouvelle-Zélande a également fait état mercredi de trois cas probables supplémentaires portant à 14 le nombre de cas confirmés ou probables.

- Pays Bas:
Le ministre néerlandais de la Santé Ab Klink a annoncé ce jeudi qu'un enfant de 3 ans avait été infecté par le virus de la grippe porcine, constituant le premier cas humain confirmé du pays.

- Royaume-Uni: huit personnes touchées, dont une petite fille de 12 ans, de Torbay (sud-ouest de l'Angleterre) et deux adultes, l'un à Birmingham (centre) et l'autre Londres, qui ont été infectés, tous les trois après des séjours au Mexique. Les premiers cas confirmés dans le pays avaient été détectés chez un couple d'Ecossais revenant d'un voyage de noce à Cancun, une station balnéaire du sud du Mexique.

- Espagne: Un premier cas de contagion à la grippe porcine chez un malade n'ayant pas voyagé au Mexique a été détecté ce mercredi. Au total, treize cas confirmés de grippe mexique ont été détectés en Espagne. «La situation de toutes ces personnes n'est pas grave, car elles répondent bien au traitement», indique que ministère dans un communiqué. Le gouvernement espagnol a élevé à 59 le nombre de cas suspects.

- Costa Rica: avec un cas avéré, il a été le premier pays d'Amérique centrale touché.

- Israël: Pour la première fois au Proche Orient, deux cas humains non mortels ont également été diagnostiqués.

- Allemagne: Trois cas confirmés de grippe porcine, a annoncé mercredi à Berlin l'Institut Robert-Koch (RKI), centre national d'alerte et de lutte contre les épidémies.

- Autriche: Un premier cas a été confirmé.