«Caresser un enfant» : La traduction hasardeuse d'un tweet du Pape François provoque l'indignation des internautes

BOURDE Le terme « caresser » apparaît dans la traduction, alors que l'Eglise est empêtrée dans des scandales de violences sexuelles envers des mineurs

avec agence
Le Pape François.
Le Pape François. — Andrew Medichini/AP/SIPA

Le Pape François a publié un  tweet, en latin, mercredi sur son compte officiel, Pontifex. Le message en question : « Senem blandiri eandem spem significat ac puerum blandiri, cum vitae initium et finis semper mysterium sint, mysterium verendum, comitandum, curandum, amandum ». Le tweet a ensuite été publié dans d’autres langues, sur les autres comptes du souverain pontife, rapporte le Huffington Post.


Le tweet est toujours en ligne

Sauf que la traduction en Français a fait tiquer plus d’un internaute. Le message publié est ainsi devenu : « Caresser une personne âgée exprime la même espérance que caresser un enfant, car le début de la vie et sa fin sont toujours un mystère, un mystère qu’il faut respecter, accompagner, soigner et aimer ». Et c’est le mot « caresser » qui a eu du mal à passer, notamment en raison  des scandales sexuels qui touchent l’Eglise actuellement.

Claire Chauviré, professeure de lettres, s’est exprimée sur la question. « "Blandiri" est une forme du verbe blandior, qui peut se traduire par flatter, amadouer, cajoler, choyer », explique-t-elle. Elle ajoute : « Personnellement, je traduirais par choyer voire chérir ». Pour la traduction en anglais, un verbe similaire à celui du français a été utilisé. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le tweet du Pape se trouve toujours en ligne et n’a pas été modifié. Taquins, plusieurs internautes ont demandé à l’Eglise de s’offrir les services de traducteurs professionnels.