Cyberattaque : des sites portuaires visés en Allemagne, Pays Bas et Belgique

PIRATAGE Un piratage informatique qui perturbe les livraisons d’énergie dans plusieurs grands ports européens

Pigiste Chaud
— 
Port d'Hambourg.
Port d'Hambourg. — Martin Meissner/AP/SIPA

Une vaste cyberattaque a pris pour cibles des installations portuaires dans au moins trois pays européens : l’Allemagne, les Pays Bas et la Belgique.

Selon un courtier spécialisé établi à Rotterdam (Pays Bas), le piratage informatique concerne des terminaux pétroliers, ce qui perturbe les livraisons d’énergie dans plusieurs grands ports.

D’après le quotidien belge De Morgen, au moins six terminaux pétroliers ont aussi été ciblés aux Pays Bas et en  Belgique dans les dernières 24 heures.

De son côté, la justice allemande a ouvert une enquête contre X pour "extorsion de fonds" après la cyberattaque de terminaux pétroliers dans le pays, a indiqué jeudi à l’AFP le parquet de Hambourg, alors que des faits similaires ont été constatés en Belgique.

"Le point de départ de la procédure a été une plainte pénale déposée par une entreprise victime d’une attaque par rançongiciel", a-t-il détaillé. La société en question, Oiltanking, a confirmé ce mercredi avoir été "victime d’un cyberincident affectant (ses) systèmes informatiques".