Etats-Unis : Trois morts dans deux fusillades devant des établissements scolaires

DRAMES « La violence par arme à feu contre les agents des forces de l’ordre est ignoble et doit cesser », a réagi Joe Biden

X.R. avec AFP
— 
La police continue d'enquêter sur la fusillade de Bridgewater.
La police continue d'enquêter sur la fusillade de Bridgewater. — Daniel Lin/AP/SIPA

Les deux fusillades ont eu lieu presque au même moment. A Richfield, dans le Minnesota, deux élèves ont été atteints par balle vers midi alors qu’ils se trouvaient sur le trottoir près de l’entrée de leur école, a indiqué la police locale. « L’un des deux élèves a succombé à ses blessures, l’autre reste dans un état critique », a-t-elle précisé. En  Virginie, ce sont deux agents de sécurité de la petite université Bridgewater qui sont tombés sous les balles d’un tireur âgé de 27 ans.

Ils étaient intervenus en début d’après-midi suite au signalement d’un homme « suspect » sur le campus. « Après un bref échange, le suspect a ouvert le feu et tiré sur les deux agents », a précisé la porte-parole de la police de Virginie, Corinne Geller, lors d’une conférence de presse mardi soir. Il a ensuite pris la fuite avant d’être arrêté et que ses armes soient retrouvées.

Drapeau en berne en Virginie

Le suspect a été blessé par balle sans que les forces de l’ordre ne sachent à ce stade s’il s’est infligé cette blessure ou s’il a été atteint lors d’un éventuel échange de tirs avec les deux agents tués. Il a reçu des soins à l’hôpital avant d’être inculpé de quatre chefs d’accusation, et incarcéré sans possibilité de libération sous caution, a indiqué Corinne Geller, et son mobile reste encore inconnu.

Le gouverneur de Virginie, Glenn Youngkin, a expliqué dans un communiqué avoir « le cœur brisé ce soir par la perte tragique » de ces deux hommes et ordonné que les drapeaux soient mis en berne mercredi en leur honneur. Le président des Etats-Unis Joe Biden a également réagi  via un tweet : « Une nouvelle fusillade insensée a ôté la vie à deux courageux agents. La violence par arme à feu contre les agents des forces de l’ordre est ignoble et doit cesser ».

Dans le Minnesota, deux personnes ont été arrêtées et une arme récupérée après la fusillade, indique la police locale. Selon le journal StarTribune, l’adolescent tué était le fils de Cortez Rice, identifié par des médias comme militant au sein du mouvement « Black Lives Matter ». « Il faut que nous agissions pour qu’il n’y ait plus d’armes dans la rue et pour empêcher la criminalité violente », a réagi sur Twitter le gouverneur du Minnesota, Tim Walz.