Carla Bruni-Sarkozy a choisi la bise

VISITE D'ETAT En Angleterre, sa révérence à la reine avait fait le tour du monde, en Espagne...

Avec agence

— 

Carla Bruni-Sarkozy embrasse la reine Sofia d'Espagne, le 27 avril 2009 à Madrid.
Carla Bruni-Sarkozy embrasse la reine Sofia d'Espagne, le 27 avril 2009 à Madrid. — REUTERS/Philippe Wojazer

La bise plutôt que la révérence... C’est ainsi que Carla Bruni-Sarkozy a salué la reine d’Espagne, Sofia, à son arrivée à Madrid, lundi.

L'épouse du président Nicolas Sarkozy a embrassé sur les deux joues et à deux reprises la reine Sofia, d'abord à son arrivée avec son époux au Palais du Pardo, où ils sont hébergés, puis avant de déjeuner au Palais de la Zarzuela, résidence des monarques espagnols.

Ce détail n'a pas échappé aux nombreux journalistes venus couvrir l'arrivée du couple présidentiel, qui se demandaient si Carla Bruni-Sarkozy allait répéter sa révérence de mars 2008 devant la reine d'Angleterre à Londres, dont la photo avait fait le tour du monde.

Pour autant, pas d'entorse au protocole, plus souple en Espagne qu'à la Cour d'Angleterre. La révérence «n'est absolument pas une obligation, mais une habitude adoptée par certains», a précisé à l'AFP un porte-parole de la Maison royale espagnole.

Carla Bruni-Sarkozy ne s’est pas arrêtée en si bon chemin. Elle a également embrassé sur les deux joues la princesse Letizia, épouse du prince héritier Felipe, une rencontre attendue avec gourmandise par la presse espagnole comme le «duel de l'élégance et du glamour». Les deux tenues portées dans la matinée par la Première dame française, une robe noire courte rehaussée d'un boléro blanc signée Azzédine Alaïa, et une robe courte à manches longues violet foncé avec des chaussures noires à petits talons, ont aussi largement été commentées... et comparées à la robe framboise et aux talons vertigineux de Letizia. Toutes deux ont été littéralement mitraillées de dos par les photographes lorsqu'elles gravissaient côte à côte les marches du perron du palais de la Zarzuela (photo AFP).


«Je ne savais pas qu'une Italienne devenue française pouvait représenter si bien la France aujourd'hui à Madrid», a commenté Nicolas Sarkozy devant la communauté française à la résidence de l'ambassadeur de France en Espagne.

Un dîner de gala était organisé lundi soir au Palais royal en l'honneur du couple présidentiel français, autre occasion pour Carla et Letizia de rivaliser, cette fois en robes longues.