Grèce : Une baleine blessée et échouée sur une plage d’Athènes a pu retrouver la mer

SAUVETAGE La baleine avait été blessée probablement par les hélices d’un navire

20 Minutes avec agences
La baleine a été hydratée et traitée aux antibiotiques avant d'être escortée en mer.
La baleine a été hydratée et traitée aux antibiotiques avant d'être escortée en mer. — Thanassis Stavrakis/AP/SIPA

Une jeune baleine blessée au museau, qui s’était échouée sur une plage du sud d'Athènes, a pu regagner la mer après avoir été soignée, ont annoncé ce samedi les autorités grecques. « C’est un animal de haute mer, plus il reste dans des eaux peu profondes et plus sa santé s’en ressent », a déclaré le vice-ministre grec de l’Environnement Georgios Amyras à la chaîne de télévision publique ERT. Il a précisé que la baleine, dont l’état demeure préoccupant, se trouvait désormais au large de l’île de Salamine.

Hydratée et traitée aux antibiotiques

La baleine a été hydratée et traitée aux antibiotiques avant d’être escortée en mer vendredi soir. Elle avait été blessée à la mâchoire inférieure, très probablement par les hélices d’un navire, selon les experts. « Avec une telle blessure, ce n’est pas facile », a expliqué à Skai TV Natasha Komninou, professeure à l’université de Thessalonique et responsable du Centre grec de sauvetage des cétacés d’Arion.

La baleine avait été secourue vendredi par un patrouilleur de la police portuaire et des plongeurs du centre grec de sauvetage des cétacés d’Arion. L’équipe d’Arion avait repéré le cétacé jeudi à une quinzaine de kilomètres de là, près de la plage de Vouliagmeni et avait essayé de la diriger vers le large. Mais l’animal s’était finalement échoué sur une plage de Palio Faliro.

« Nous détruisons leur foyer (…) pour des hydrocarbures »

Ressemblant à des dauphins, la ziphius cavirostris, baleine de taille moyenne et d’une longueur maximum de sept mètres, plonge à une profondeur de 1.000 à 4.000 mètres. « Le mammifère a pu être désorienté en raison des recherches sismiques » en cours sur les hydrocarbures dans le golfe de Kyparissia dans le Péloponnèse (Sud-Ouest), a estimé le biologiste de l’Institut Pelagos, Alexandros Frantzis.

Ce golfe est « l’un des quatre principaux habitats au monde » de cette espèce, a-t-il indiqué sur ERT. « Nous détruisons leur foyer (…) pour des hydrocarbures », a-t-il déploré. Des baleines ziphius s’étaient échouées en 2016 et 2017 près des îles de Crète et de Naxos respectivement.