Floride : 39 personnes portées disparues après le chavirage d’un bateau

ETATS-UNIS Un survivant a été retrouvé, et les autorités soupçonnent une opération «de trafic d'êtres humains»

P.B. avec AFP
— 
Un survivant a été retrouvé le 25 janvier 2022 après le chavirage d'un bateau au large des côtes de Floride trois jours plus tôt, ont indiqué les garde-côtes américains.
Un survivant a été retrouvé le 25 janvier 2022 après le chavirage d'un bateau au large des côtes de Floride trois jours plus tôt, ont indiqué les garde-côtes américains. — USCG

Un bon samaritain a secouru mardi matin un survivant flottant sur une embarcation retournée au large de Miami. Au total, 39 personnes sont portées disparues, ont indiqué les garde-côtes américains, qui soupçonnent une opération de « trafic d’êtres humains ».



Selon le témoignage du survivant, l’embarcation a quitté l’île de Birmini, qui fait partie des Bahamas, et est située à environ 80 km à l’Est de Miami. Le bateau, qui transportait 40 personnes, a chaviré samedi soir, semble-t-il à cause du mauvais temps. Personne ne portait de gilet de sauvetage. Les recherches se poursuivaient mardi après-midi pour tenter de retrouver d’éventuels survivants.

Transit pour les migrants


Les Bahamas, un archipel de 700 îlots (dont 39 habités) situés à 80 km au sud-est des côtes de la Floride, proches de la Jamaïque, de Cuba et d’Haïti, sont régulièrement utilisés comme une terre de transit par des migrants qui cherchent à rejoindre les Etats-Unis, et comme point de départ d’une dangereuse traversée par les Haïtiens vivant dans l’archipel.



Les Bahamas, un archipel de 700 îlots (dont 39 habités) situés à 80 km au sud-est des côtes de la Floride, proches de la Jamaïque, de Cuba et d’Haïti, sont régulièrement utilisés comme une terre de transit par des migrants qui cherchent à rejoindre les Etats-Unis, et comme point de départ d’une dangereuse traversée par les Haïtiens vivant dans l’archipel.


Les Bahamas, un archipel de 700 îlots (dont 39 habités) situés à 80 km au sud-est des côtes de la Floride, proches de la Jamaïque, de Cuba et d’Haïti, sont régulièrement utilisés comme une terre de transit par des migrants qui cherchent à rejoindre les Etats-Unis, et comme point de départ d’une dangereuse traversée par les Haïtiens vivant dans l’archipel.





Les Bahamas, un archipel de 700 îlots (dont 39 habités) situés à 80 km au sud-est des côtes de la Floride, proches de la Jamaïque, de Cuba et d’Haïti, sont régulièrement utilisés comme une terre de transit par des migrants qui cherchent à rejoindre les Etats-Unis, et comme point de départ d’une dangereuse traversée par les Haïtiens vivant dans l’archipel.




Vendredi dernier, 32 personnes avaient ainsi été secourues après le chavirage d’un bateau à quelques kilomètres à l’ouest des îles Bimini dans une autre opération suspectée de trafic d’êtres humains, ont rapporté les garde-côtes américains.

Vendredi dernier, 32 personnes avaient ainsi été secourues après le chavirage d’un bateau à quelques kilomètres à l’ouest des îles Bimini dans une autre opération suspectée de trafic d’êtres humains, ont rapporté les garde-côtes américains.


Vendredi dernier, 32 personnes avaient ainsi été secourues après le chavirage d’un bateau à quelques kilomètres à l’ouest des îles Bimini dans une autre opération suspectée de trafic d’êtres humains, ont rapporté les garde-côtes américains.


« Naviguer en mer dans des bateaux surchargés et en mauvais état est extrêmement dangereux et peut causer la mort », avaient-ils prévenu dimanche sur Twitter.

« Naviguer en mer dans des bateaux surchargés et en mauvais état est extrêmement dangereux et peut causer la mort », avaient-ils prévenu dimanche sur Twitter.


« Naviguer en mer dans des bateaux surchargés et en mauvais état est extrêmement dangereux et peut causer la mort », avaient-ils prévenu dimanche sur Twitter.