Qui a dit aux sans-abri de l'Aquila «Il suffit d'aller chez Ikéa et avec un peu d'argent, on se meuble»

ITALIE Pas besoin d'indice pour trouver la réponse...

Avec agence

— 

Selon une première estimation du gouvernement italien, 1,3 milliard d'euros seront nécessaires pour la reconstruction des bâtiments et des maisons particulières.
Selon une première estimation du gouvernement italien, 1,3 milliard d'euros seront nécessaires pour la reconstruction des bâtiments et des maisons particulières. — REUTERS

Vous l’avez évidemment reconnu, il s’agit encore une fois de Silvio Berlusconi. Le chef du gouvernement italien, qui avait déjà comparé la situation des sinistrés de L’Aquila à un «week-end en camping», a conseillé samedi aux sans-abri du séisme du 6 avril de s'installer dans les appartements mis à leur disposition et d'aller s'acheter des meubles Ikea aux frais de l'Etat.

>>> Tous nos articles sur le séisme de L'Aquila

«Il y a encore des places dans les hôtels et dans les 1.300 appartements demeurés vides. Il suffit d'aller chez Ikea et avec un peu d'argent, on se meuble», a déclaré Silvio Berlusconi, lors d'une visite au village martyr d'Onna, épicentre du séisme et situé à une dizaine de km de L'Aquila. Quarante habitants d'Onna, dévasté par le séisme, ont été tués. «J'y pense maintenant. Nous adopterons une disposition pour vous rembourser de cette petite somme d'argent», a-t-il ajouté, cité par l'agence Ansa.

Image de présidentiable

Silvio Berlusconi qui s'est totalement engagé dans la reconstruction de L'Aquila et de ses environs, soignant son image de présidentiable, s'est rendu dans la région à l'occasion de la fête nationale du 25 avril qui marque la libération en 1945 par les partisans, aidés par les Alliés, du nord de l'Italie.

>>> Notre diaporama sur la catastrophe

Jeudi, le chef du gouvernement a annoncé que le sommet du G8 en juillet prévu à l'origine en Sardaigne devrait avoir lieu à L'Aquila, ce qui permettrait de faire des économies qui pourraient servir à la reconstruction.

Le séisme a fait près de 300 morts et 65.000 sans-abri, dont environ 35.630 qui vivent dans des camps de tentes.

>>> Retrouvez tous les Qui a dit en cliquant ici