Etats-Unis : Une mère a fêté l’anniversaire de son fils à la mauvaise date pendant deux ans

OUPS La jeune femme a célébré l’anniversaire de son garçon le 26 février, alors qu’il est né le 25

avec agence
— 
Un gâteau d'anniversaire.
Un gâteau d'anniversaire. — cbaquiran / Pixabay

Qui ne s’est jamais senti coupable après avoir souhaité l’anniversaire de quelqu’un le mauvais jour ? Aux  Etats-Unis, une mère de famille a fait pire. Pendant deux ans, elle s’est trompée au sujet de la date de naissance… de son  fils. Dans une vidéo sur TikTok, relayée par Slate dimanche, Emily Vondrachek explique qu’elle a célébré l’anniversaire de son garçon, âgé de bientôt quatre ans, un jour trop tard.

La mère raconte également comment elle s’est rendu compte de son erreur. Alors qu’elle est au téléphone avec sa mutuelle concernant la facturation d’une visite chez le pédiatre, son interlocuteur lui indique que le remboursement ne peut pas être effectué. La raison ? La date de naissance enregistrée pour son fils ne correspond pas à celle enregistrée auprès du cabinet du médecin.

Son compte Facebook révèle la bonne date de naissance

La mutuelle indique qu’il est né le 25 février 2018. Mas la jeune femme affirme que son enfant est né le lendemain, le 26 février. « Je suis sa mère, je connais sa date de naissance », rétorque-t-elle, sûre d’elle, à son interlocuteur. Mais l’employé de la mutuelle n’en démord pas. Déboussolée, la mère raccroche et parcourt son compte Facebook à la recherche de la publication qui annonçait la naissance de son fils.

C’est alors qu’elle comprend que son fils est bel et bien né le 25 février, et non le 26, et que la mutuelle avait raison. En se replongeant dans ses anciennes publications, l’Américaine s’aperçoit que pendant deux ans, elle a toujours souhaité l’anniversaire de son enfant un jour trop tard. En guise d’explication, cette mère de deux autres enfants a souligné que la date de naissance programmée de son fils était le 26, ajoute le New York Post.