Ukraine : Les Etats-Unis rappellent les familles et de diplomates à Kiev et déconseillent les voyages en Russie

TENSIONS Une réaction incomprise côté ukrainien et européen

M.F avec AFP
— 
Ambassade américaine à Kiev en Ukraine.
Ambassade américaine à Kiev en Ukraine. — Sergei Supinsky / AFP

La menace d’une opération militaire russe en Ukraine se fait de plus en plus sentir. Le gouvernement américain a ordonné dimanche aux familles des diplomates américains en poste à Kiev de quitter le pays. Le personnel local et non-essentiel de l’ambassade a été encouragé à faire de même, tout comme l’ensemble des ressortissants américains résidant en  Ukraine.

« La situation sécuritaire, notamment le long des frontières ukrainiennes, en Crimée occupée par la Russie et dans le Donetsk contrôlé par la Russie, est imprévisible et peut se détériorer à tout moment », a justifié Washington. « Les Etats-Unis ne seraient pas en position d’évacuer les citoyens américains » dans le cas où la Russie envahirait le pays, a déclaré à la presse une haute responsable américaine. Pour ces mêmes raisons, le département d’Etat déconseille aussi tout voyage en Ukraine.

Londres suit le mouvement

Dans la foulée, le ministère américain des Affaires étrangères a déconseillé aux ressortissants Américains de se rendre en Russie. Le gouvernement redoute « la possibilité d’un harcèlement des citoyens américains », en particulier par la police russe, et « une application arbitraire des lois locales ».

Dans le même sillon que les Etats-Unis, Londres a annoncé lundi le retrait de personnels de son ambassade à Kiev face à la « menace croissante » de la Russie. Le ministère des Affaires étrangères souligne que « l’ambassade britannique reste ouverte et continuera à mener ses tâches essentielles ».

Réaction injustifiée et « excessive »

De leur côté, les Européens ne comptent pas suivre le pas des Américains et des Anglais. « Le secrétaire Blinken nous expliquera les raisons de cette annonce. Nous n’allons pas faire la même chose, car nous ne connaissons pas les raisons spécifiques », a expliqué le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell à son arrivée pour la réunion avec les ministres des Affaires étrangères de l’UE consacrée aux tensions entre la Russie et l’Ukraine.

L’Ukraine elle, a jugé lundi « prématurée » et « excessive » la décision de Washington de rappeler les familles de ses diplomates en poste à Kiev sur fond de craintes d’une invasion russe.