A 19 ans, Zara Rutherford devient la plus jeune femme pilote à boucler un tour du monde en solo

EXPLOIT Zara Rutherford a parcouru 52.000 km en cinq mois

20 Minutes avec agences
— 
Zara Rutherford a décollé le 19 août 2021.
Zara Rutherford a décollé le 19 août 2021. — Pixabay / Tistou_Malta

Il s’agit de la plus jeune femme à réaliser un tel exploit. Une pilote belgo-britannique de 19 ans a achevé ce jeudi en  Belgique un  tour de la planète en solo entamé au même endroit il y a cinq mois, dans un avion biplace ultraléger.

Après un périple de 52.000 km sur les cinq continents, en plusieurs étapes, Zara Rutherford a atterri vers 13 heures sur l’aéroport de Courtrai-Wevelgem, attendue par une nuée de caméras. Combinaison beige et casquette blanche, elle a été acclamée en sortant de son cockpit et accueillie sur le tarmac par ses parents qui l’ont enlacée.



« Encourager les petites filles à suivre leurs rêves »

Partie le 19 août du même aéroport belge, Zara Rutherford n’est pas la plus jeune pilote à réaliser un tour du monde aérien en solo : un Britannique de 18 ans, Travis Ludlow, y est parvenu l’an dernier. Mais elle devient la plus jeune femme à accomplir cet exploit. Jusqu’alors cette performance était l’apanage de Shaesta Waiz, une Américaine d’origine afghane qui a fait le tour du monde seule dans un avion en 2017, à l’âge de 30 ans.

 Three days to go, it's exciting! pic.twitter.com/OveZVY3POz
— Zara Rutherford (@flyzolo2021) August 15, 2021

L’appareil à hélices utilisé par la Belgo-Britannique est un ULM Shark UL pesant seulement 325 kg. Le tour du monde a été plus long qu’initialement prévu. Elle comptait d’abord parvenir à le boucler en moins de trois mois. En Europe, ces derniers jours, son agenda a été retardé notamment par une mauvaise météo.

Au départ, en août, la mère – belge – de Zara Rutherford s’était dite « extrêmement fière » de l’aventure dans laquelle elle se lançait. Sa « mission », avait dit Béatrice De Smet, c’est « encourager les petites filles à suivre leurs rêves et à atteindre les étoiles ». « J’espère vraiment encourager les filles et les jeunes femmes à se lancer dans l’aviation, les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques », avait déclaré Zara elle-même avant de décoller. Elle a atterri ce jeudi en provenance de Francfort (Allemagne), dernière halte de son périple.