Conflit en Ukraine : Une incursion russe serait « un désastre pour le monde », selon Boris Johnson

CRISE La déclaration de Boris Johnson intervient après des propos du président américain Joe Biden mercredi sur la possibilité d’une « incursion mineure » de la Russie en Ukraine

20 Minutes avec AFP
— 
Boris Johnson, le Premier ministre britannique au Parlement.
Boris Johnson, le Premier ministre britannique au Parlement. — ? JESSICA TAYLOR / AFP / UK PARLIAMENT

Appelant, comme l’ont fait également les Etats-Unis et les Européens, à des négociations, Boris Johnson a estimé, ce jeudi,  qu’une incursion russe en Ukraine, quelle que soit son ampleur, serait « un désastre pour le monde.

« N’ayez aucun doute. Si la Russie lance une incursion  en Ukraine, quelle que soit sa forme ou son envergure, je pense que ce serait un désastre non seulement pour l’Ukraine mais aussi pour la Russie. Ce serait un désastre pour le monde », a-t-il déclaré à la presse.

Londres soutient Kiev « de façon inébranlable »

La Grande-Bretagne soutient « de façon inébranlable » la souveraineté de l’Ukraine, a-t-il ajouté, alors que le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken s’apprête à rencontrer à Genève son homologue russe Sergueï Lavrov.

La déclaration de Boris Johnson intervient après des propos du président américain Joe Biden mercredi sur la possibilité d’une « incursion mineure » de la Russie en Ukraine. La Maison Blanche avait « clarifié » ces propos en assurant que tout franchissement de la frontière par des troupes russes attirerait « une réponse rapide, sévère et unie des Etats-Unis et de leurs alliés », selon sa porte-parole Jen Psaki.