Grèce : Livraisons des premiers Rafale commandés par Athènes à la France

AVIATION La Grèce avait conclu il y a un an avec Paris un contrat, d’un montant d’environ 2,5 milliards d’euros, pour la livraison de 18 Rafale

20 Minutes avec AFP
— 
Un avion Rafale
Un avion Rafale — Mickaël Bosredon/20 Minutes

Commandés à la France par la Grèce l’an dernier, six premiers avions de combat  Rafale, des appareils d’occasion reconditionnés, ont atterri sur la base militaire grecque de Tanagra ce mercredi.

Confrontée à des tensions récurrentes avec la Turquie, la Grèce avait conclu il y a un an avec Paris un contrat d’un montant d’environ 2,5 milliards d’euros, pour la livraison de 18 Rafale – 12 d’occasion et six neufs. En septembre 2021, la Grèce avait annoncé l’achat de  six appareils supplémentaires pour renforcer sa défense et son partenariat avec la France.

Trois frégates supplémentaires

La décision de négocier avec Paris avait été prise en septembre 2020 par Athènes en réaction aux explorations gazières de la Turquie et à ses démonstrations de force dans des eaux disputées avec la Grèce et Chypre. La France s’était alors rangée de manière démonstrative au côté d’Athènes et avait envoyé des Rafale et des navires de guerre face au déploiement de navires militaires et de prospection turcs.

Au contrat franco-grec sur les Rafale s’ajoute une commande par Athènes de trois frégates de défense et d’intervention (FDI), pour un montant de quelque trois milliards d’euros.

Carnet de commandes plein pour Dassault Aviation

Les trois frégates (baptisées Belharra à l’export) seront construites en France par Naval Group, pour être livrées à la marine grecque en 2025 et 2026. L’accord porte également sur une quatrième frégate en option. Pour la France, le contrat franco-grec représente la première vente du Rafale en Europe. Fin mai, la Croatie a suivi avec une commande de 12 avions d’occasion.

Les Emirats arabes unis (80 appareils), le Qatar (36 appareils), l’Egypte (54) et l’Inde (36) sont les autres clients du Rafale à l’international. L’avionneur Dassault Aviation a déjà livré en juillet 2021 un premier Rafale d’occasion à la Grèce, prélevé sur la flotte de l’Armée de l’air française comme les onze autres à venir.