Une commission sans président

© 20 minutes

— 

Autre pomme de discorde en vue : les 25 chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union doivent s’accorder sur le nom du futur président de la Commission. Un choix qui sera entériné par le Parlement, le 20 juillet. Le Premier ministre luxembourgeois (conservateur), plébiscité dans son pays dimanche, est le candidat préféré des grandes capitales. Mais, Jean-Claude Jun- cker a promis de rester à la tête de son pays et ne semble pas tenter par les trompettes européennes de la renommée. A défaut, le Premier ministre belge Guy Verhofstadt (libéral) a la préférence de Paris et Berlin. Mais, il vient de subir une lourde défaite électorale. De plus, il n’a pas le soutien des Britanniques, ni celui du Parti populaire européen (droite) ou du Parti socialiste européen, majoritaires au Parlement. Et, selon un diplomate européen, « il y a peu de chance qu’un accord soit trouvé ce soir ».