Vingt-cinq pays en quête d’un compromis

© 20 minutes

— 

Leur mission : doter l’Union européenne d’une Constitution. Aujourd’hui et demain, les vingt-cinq chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union se retrouvent à Bruxelles pour un Conseil européen chargé. Protégés par plus d’un millier de policiers, ils vont discuter, pêle-mêle, finances, pacte de stabilité, politique d’asile et d’immigration, ou encore demande d’adhésion de la Turquie. Ce soir, ils doivent nommer, un successeur à Romano Prodi afin de présider la Commission durant les cinq ans à venir. Un dossier qui devrait donner lieu à un premier désaccord. Mais le gros travail du Conseil sera surtout d’achever les négociations sur la future Constitution européenne. Les discussions ont débuté en octobre dernier. Avec trois buts : simplifier les institutions, rendre l’Europe transparente et efficace, la rapprocher des citoyens. Une belle idée qui a provoqué des discussions acerbes. Et hier soir, un compromis satisfaisant était toujours incertain. Lundi pourtant, lors d’un dernier round de négociations à Luxembourg, les vingt-cinq ministres des Affaires étrangères de l’Union, encore sous le choc du taux d’abstention aux élections européennes, semblaient optimistes. Le Français Michel Barnier évoquant même « la nécessité politique d’un accord ». La Constitution est cependant encore loin de voir le jour. En cas d’accord, elle devra être ratifiée dans tous les Etats membres, par le Parlement ou par référendum. Une procédure qui risque de tourner au fiasco, alors que le texte est déjà violemment critiqué, notamment par une partie de la gauche européenne. Elle l’accuse d’être libéral au prétexte qu’elle inclut les précédents traités, où il est davantage question de libre concurrence que de politique sociale. Elle risque aussi de boire la tasse au Royaume-Uni, où Tony Blair a promis de la soumettre à un référendum, malgré le poids des europhobes.

s’informer Le gouvernement français a créé un site Internet, uniquement dédié aux affaires européennes. En ligne : des informations sur la construction et les politiques de l’Union, ses institutions et sa future Constitution, mais aussi sur les autres Etats membres. www.europe.gouv.fr