Pour faire face à la crise, ils vendent leurs organes

ESPAGNE Avec un taux de chômage qui atteint 15,5%, l'Espagne est gravement touchée par la crise économique qui pousse les plus défavorisés à mettre leur vie en danger...

MD (Avec agence)

— 

Des Espagnols vendent leurs organes sur le net pour faire face à la crise.
Des Espagnols vendent leurs organes sur le net pour faire face à la crise. — DR

Les annonces ont été passées sur Internet. Elles proposent, moyennant finances, des reins, des poumons, ou encore de la moelle. C'est l'association de consommateurs Facua qui a donné l'alerte ce mardi après avoir repéré les offres sur treize sites différents. A l'origine de ces actes de désespoir, la crise économique qui frappe l'Espagne. Le taux de chômage (15,5%) y est le plus élevé de la zone euro. Une situation économique chaotique qui pousse des dizaines de personnes à vendre leurs organes sur le Net. Au total, l'association aurait relevé trente et une annonces différentes. Même sur le site de micro-blogging Twitter certains passent ce type d'annonces.

De 15.000 à 1 millions d'euros pour un organe

«Ce sont des offres de reins, de poumons et de moelle, passées par des personnes affirmant traverser de graves difficultés économiques et demandant des quantités allant de 15.000 à 1 million d'euros», a précisé l'association de défense des consommateurs. Facua estime qu'il peut s'agir d'un «phénomène croissant par temps de crise économique, fruit de la situation de détresse de personnes qui ont perdu leur emploi ou leur affaire, qui croulent sous les dettes ou sont menacées de perdre leur logement».

L'association exprime son «inquiétude» face à ces annonces, car «ces personnes peuvent devenir victimes de réseaux internationaux de trafic d'organes qui réalisent ces opérations à l'étranger» et «mettre leur vie en danger».