20 Minutes : Actualités et infos en direct
ANNIVERSAIRETrump dénonce le « théâtre politique » de Biden au Capitole

Attaque du Capitole : Trump dénonce le « théâtre politique » de Biden, Dick Cheney « déçu » par les républicains

ANNIVERSAIREL'ex-président américain a renouvelé ses accusations sur une élection, selon lui, «truquée», un an après l'assaut contre le Congrès
Joe Biden quitte le Capitole de Washington le 6 janvier 2022 après un discours marquant l'anniversaire de l'attaque contre le Congrès.
Joe Biden quitte le Capitole de Washington le 6 janvier 2022 après un discours marquant l'anniversaire de l'attaque contre le Congrès. - Pool/Sipa / SIPA
Philippe Berry

P.B. avec AFP

Il a renoncé à sa conférence de presse, mais pas à s’exprimer. Après le tacle frontal de Joe Biden lors d’un discours solennel marquant le premier anniversaire de l’attaque du Capitole, Donald Trump a répliqué par communiqués. Il a dénoncé le « théâtre politique » de son successeur, répétant ses accusations infondées sur une « élection truquée ».

Joe Biden « a utilisé mon nom pour tenter de diviser encore plus l’Amérique », a affirmé Donald Trump. « Ce théâtre politique ne fait que détourner l’attention du fait que Biden a complètement et totalement échoué ». « Les démocrates veulent profiter de ce jour du 6 janvier pour instiller la peur et diviser l’Amérique », a-t-il ajouté.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Voir Biden parler était très blessant pour beaucoup de personnes. Ils (les démocrates) sont ceux qui ont essayé de stopper le transfert pacifique du pouvoir avec une élection truquée », a continué le républicain, concluant : « N’oubliez jamais le crime de l’élection présidentielle de 2020. N’abandonnez jamais »

Dick Cheney critique les siens

Presque tous les républicains ont choisi d’ignorer les cérémonies de commémorations, y compris leur patron au Sénat, Mitch McConnell, qui avait pourtant jugé l’an dernier que Donald Trump avait « incité » la foule à s’attaquer au Capitole. Seuls Liz Cheney, qui co-président la commission d’enquête parlementaire, et son père Dick Cheney, ont assisté à un discours de la Speaker de la Chambre Nancy Pelosi. Sur ABC, l’ancien vice-président de George W. Bush s’est dit « déçu » par l’attitude de républicains qui choisissent de propager le « grand mensonge » de Donald Trump.

Dans un discours d’une gravité rare pour marquer le premier anniversaire de l’attaque contre le Capitole, Joe Biden a accusé Donald Trump, sans jamais le nommer, d’avoir « créé et répandu un tissu de mensonges » en affirmant que la victoire du démocrate en novembre 2020 était entachée de fraudes, qui n’ont jamais été prouvées.

Joe Biden a accusé son prédécesseur d’avoir « tenté d’empêcher un transfert pacifique du pouvoir » lors de l'« insurrection armée » du 6 janvier 2021, quand des centaines de partisans du républicain avaient violemment pris d’assaut le Congrès pour empêcher les élus de certifier la victoire du démocrate.

Sujets liés