Conférence sur le racisme sur Internet

© 20 minutes

— 

« L’intolérance a progressé presque partout en Europe en s’appuyant notamment sur l’instrument extraordinaire qu’est Internet », a déclaré, hier, le ministre français des Affaires étrangères, Michel Barnier, à l’ouverture d’une conférence de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, consacrée aux liens entre la propagande raciste, xénophobe et antisémite sur Internet, et les crimes de haine. Mais si ce constat est généralement admis, les avis divergent sur les réponses à apporter. Pour les pays européens, France en tête, il est nécessaire de contrôler et de sanctionner. Une analyse rejetée par les Américains, qui mettent en avant la liberté d’expression.

haine Les arabo-musulmans et les juifs, sont les cibles privilégiées des injures racistes sur les forums de discussion du Web, ces « arrière-boutiques de la haine » qui prolifèrent, selon la Commission nationale consultative des droits de l’homme.