Diego Maradona : Une maison et une voiture n’ont pas trouvé preneur dans la vente aux enchères de ses biens

DETTES Le prix de base de la maison a été fixé à 900.000 dollars, soit plus de 795.000 euros

20 Minutes avec agences
Diego Maradona lors d'une conférence sur le foot en Jordanie, le 4 mai 2015.
Diego Maradona lors d'une conférence sur le foot en Jordanie, le 4 mai 2015. — Raad Adayleh/AP/SIPA

La vente aux enchères internationale des biens appartenant à la star du football Diego Maradona, qui avait été prolongée jusqu’au 31 décembre, s’est achevée. La plupart des lots ont été vendus, à l’exception d’une maison et d’une voiture, selon l’organisateur, Adrian Mercado.

« En principe, il ne reste plus que l’une des deux BMW, la plus chère, et la maison dans (le quartier résidentiel de Villa Devoto, à Buenos Aires) à vendre. Pour le reste, nous avons eu des offres, il reste à les présenter au juge, nous le ferons ces jours-ci », a déclaré Adrian Mercado, mardi.

Des téléviseurs, des chaussures et mêmes des tapis de course

Près de 90 lots avaient été proposés le 19 décembre lors d’une première journée d’enchères en ligne, avec des biens aussi divers que des casquettes, des chaussures de sport, des maillots, une cave à cigares, des téléviseurs, des photos, un tableau, deux voitures, un appartement et une maison, pour des mises à prix allant de 50 à 900.000 dollars (44 à 800.000 euros). Mais la vente, organisée par le groupe Adrian Mercado Subastas et pourtant suivie en ligne par quelque 1.500 personnes, n’avait suscité qu’un intérêt très relatif, générant environ 26.000 dollars seulement (23.000 euros), selon un décompte.

Des lots d’une valeur globale de 1,42 million de dollars (1,26 million d’euros) étaient restés sans acquéreur, notamment la propriété de 700 m2 de Villa Devoto, dont le prix de base était de 900.000 dollars. Il avait alors été décidé de prolonger le délai de présentation des offres jusqu’au 31 décembre 2021. Après la prolongation « nous avons reçu des propositions pour tout, des téléviseurs LCD aux salles de sport, en passant par les tapis de course, tout ce qui avait été laissé vacant », a expliqué Adrian Mercado.

Eponger les dettes

Parmi les biens les plus chers, une BMW 2016 a été vendue, avec un prix plancher de 165.000 dollars (146.000 euros). L’autre BMW, datant de 2017 et évaluée à 225.000 dollars (199.000 euros), a été laissée vacante, mais Mercado espérait recevoir une offre dans les prochains jours. « Nous pensons que cette voiture sera également placée probablement cette semaine, il ne restera donc que la maison » de 700 m2 avec piscine, que Maradona avait achetée dans les années 1980 à ses parents et où ils ont vécu plus de 30 ans, dans le quartier résidentiel de Villa Devoto à Buenos Aires, selon Mercado.

Par ailleurs, la vente d’un appartement de 45 m2 dans la station balnéaire de Mar del Plata, à 400 km au sud, estimé à 65.000 dollars, « est une affaire presque réglée » d’après l’organisateur. Cette vente, ordonnée par la juge chargée de la succession de Maradona, décédé le 25 novembre 2020, est destinée à éponger les frais et dettes après sa mort, en accord avec les héritiers du vainqueur de la Coupe du monde 1986 au Mexique.