8 ans de prison pour la journaliste Roxana Saberi retenue en Iran

JUSTICE Selon ses proches, la jeune femme, jugée pour espionnage, aurait écopé d'une peine lourde...

Avec agence

— 

Le porte-parole de la justice iranienne a confirmé mardi que la journaliste irano-américaine Roxana Saberi était bien détenue en Iran, à la prison d'Evine de Téhéran.
Le porte-parole de la justice iranienne a confirmé mardi que la journaliste irano-américaine Roxana Saberi était bien détenue en Iran, à la prison d'Evine de Téhéran. — Behrouz Mehri AFP/Archives

La journaliste irano-américaine Roxana Saberi, jugée cette semaine en Iran pour espionnage, a été condamnée à huit ans de prison, a dit à l'AFP samedi un proche de la famille sous couvert de l'anonymat.

«Le père de Roxana (Reza Saberi, ndlr) m'a dit qu'elle a été condamnée à huit ans de prison», a dit cette personne, jointe par téléphone, sans apporter d'autres précisions. Selon son père, Saberi a reconnu de fausses accusations dans l'espoir d'être libérée.

Le procès de la journaliste, âgée de 31 ans et détenue depuis fin janvier à Téhéran, s'était ouvert lundi dernier devant le tribunal révolutionnaire de la capitale. Roxana Saberi avait été inculpée pour espionnage le 8 avril dernier. Les négociations pour sa libération avaient échoué, mi-avril.