G20: l'homme décédé en marge des manifestations a fait une hémorragie abdominale

ENQUETE Une seconde autopsie montre que Ian Tomlinson n'a pas succombé à une crise cardiaque...

J.M. avec agence

— 

Les secours emmènent Ian Tomlinson, victime d'un malaise après avoir été bousculé par un policier en marge des manifestations lors du G20 de Londres, le 1er avril 2009.
Les secours emmènent Ian Tomlinson, victime d'un malaise après avoir été bousculé par un policier en marge des manifestations lors du G20 de Londres, le 1er avril 2009. — A. Winning / REUTERS

Ian Tomlinson, vendeur de journaux de 47 ans décédé en marge des manifestations au moment du G20 de Londres, est mort d'une hémorragie abdominale, et non d'une crise cardiaque, a annoncé vendredi un avocat de la famille après les résultats d'une nouvelle autopsie.

Une vidéo avait montré qu'il avait été violemment jeté au sol par un policier avant son m
alaise, alors qu'il ne participait pas aux manifestations. Une première autopsie réalisée immédiatement après le drame avait conclu que le quadragénaire était mort quelques minutes plus tard d'une crise cardiaque.

Un policier a été suspendu et une enquête sur cette affaire a été ouverte par l'IPCC (Commission indépendante des plaintes contre la police).