La plus grande démocratie du monde vote

— 

L'Inde a entamé hier son marathon d'un mois pour des législatives devant déboucher sur un fragile gouvernement de coalition, au moment où ce pays de plus de 1,1 milliard d'habitants est frappé par la crise économique et le terrorisme. Vanté comme « le plus grand exercice démocratique au monde », le scrutin doit s'échelonner jusqu'au 13 mai, en cinq phases, pour que 714 millions d'électeurs désignent les 543 députés de l'Assemblée du peuple, chargée de représenter 35 Etats et territoires de l'Union indienne.

Pour la première étape du vote, 143 millions d'Indiens étaient appelés aux urnes dans dix-sept Etats du Nord, de l'Est et du Sud, dont certains sont affectés par une extrême pauvreté ou par des rébellions. D'ailleurs, dans l'Est, des maoïstes ont tué dix-huit personnes, dont dix paramilitaires censés protéger un bureau de vote. Au Cachemire indien, en proie à une insurrection séparatiste islamiste, le scrutin s'est tenu sous très haute sécurité. W