Coronavirus : Anthony Fauci exhorte les Américains à se faire vacciner car Omicron « se déchaîne »

INQUIETUDES Alors que près de 50 millions d’Américains éligibles restent non vaccinés, le conseiller de Joe Biden pense que les Etats-Unis vont « avoir des semaines ou des mois difficiles »

20 Minutes avec AFP
Le président américain Joe Biden (à gauche) et son conseiller sur la crise sanitaire, Anthony Fauci, à la Maison-Blanche le 16 décembre 2021.
Le président américain Joe Biden (à gauche) et son conseiller sur la crise sanitaire, Anthony Fauci, à la Maison-Blanche le 16 décembre 2021. — UPI/Newscom/SIPA

Le docteur Anthony Fauci a fait ce dimanche le tour des télés américaines pour tirer la sonnette d’alarme. Le conseiller de la Maison-Blanche sur la crise sanitaire a averti que le variant Omicron du  Covid-19 « se déchaînait » à travers le monde, en s’inquiétant du nombre d’Américains toujours non vaccinés.

« Ce virus est extraordinaire », a reconnu le scientifique sur CNN en évoquant sa vitesse de propagation. « Il va prendre le dessus », et « nous allons avoir des semaines ou des mois difficiles à mesure que nous nous approchons de l’hiver ».

Omicron « se répand vraiment rapidement »

« Il se répand vraiment rapidement, littéralement dans le monde entier et sans aucun doute dans notre propre pays », a-t-il ajouté sur la chaîne ABC, en rappelant que près de 50 millions d’Américains éligibles restaient non vaccinés. « Lorsque vous avez ce niveau de vulnérabilité et que vous avez un virus comme Omicron qui se propage si rapidement, il est fort probable que nous allons voir, dans certaines régions du pays, une pression importante sur le système hospitalier ainsi que sur les travailleurs de la santé qui s’épuisent à cause de tout cela », a-t-il expliqué, en exhortant les Américains à se faire vacciner et à recevoir leur dose de rappel.

Le virus « se déchaîne à travers le monde, vraiment », a-t-il également insisté sur NBC. Le variant Omicron se propage en effet à toute vitesse, provoquant des restrictions dans de nombreux pays comme un confinement aux Pays-Bas.

La pandémie a fait plus de 5 millions de morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019. Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec plus de 800.000 décès.