Coronavirus : Les Etats-Unis dépassent les 800.000 morts

BILAN Autant de personnes sont décédées sous l'administration Trump que celle de Biden, mais l'essentiel des décès actuels sont des Américains non-vaccinés, qui sont à une large majorité républicains

P.B. avec AFP
— 
Des élus du Congrès américain, notamment Nancy Pelosi, Kevin McCarthy et Chuck Schumer ont observé une minute de silence en hommage aux 800.000 victimes du Covid-19 aux Etats-Unis, le 14 décembre 2021.
Des élus du Congrès américain, notamment Nancy Pelosi, Kevin McCarthy et Chuck Schumer ont observé une minute de silence en hommage aux 800.000 victimes du Covid-19 aux Etats-Unis, le 14 décembre 2021. — J. Scott Applewhite/AP/SIPA

C’est un triste cap. Les Etats-Unis, officiellement le pays le plus endeuillé par la pandémie, ont dépassé mardi les 800.000 morts du Covid-19, selon le bilan de l’université John Hopkins, avec la moitié des décès sous l’administration Trump et l’autre sous celle de Joe Biden. En 11 mois à la Maison Blanche, cela fait une moyenne de 1.200 décès par jour, principalement chez les non-vaccinés.

« Alors que nous passons le cap symbolique des 800.000 Américains morts du Covid-19, nous nous souvenons de chaque personne, des vies qu’elles ont vécues, et nous prions pour leurs proches », a souligné le président américain Joe Biden dans un communiqué. « Je sais ce que c’est que d’avoir une chaise vide autour de la table de la cuisine, particulièrement pendant la saison des fêtes, et mon coeur se fend pour chaque famille qui subit cette douleur », a-t-il ajouté. Les chefs du Congrès ont respecté mardi soir une minute de silence en l’honneur des vies perdues.

Pandémie des non-vaccinés

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé du monde, selon les chiffres officiels communiqués par les autorités, devant le Brésil (617.000 morts), l’Inde (475.000), le Mexique (296.000) et la Russie (291.000). Ramené à la population, cela fait 2,4 décès pour 1.000 habitants aux Etats-Unis. C’est moins que le Brésil (2,8) et surtout que le Pérou (6/1.000) mais plus que la France (1,8/1.000).



Joe Biden peine à faire adopter une stratégie nationale, avec des gouverneurs républicains qui refusent d’imposer des restrictions. Et surtout, l’essentiel des décès depuis mai concerne les personnes non-vaccinées, qui sont à 60 % des républicains, 17 % des démocrates et 17 % des indépendants, selon des chiffres de la fondation Kaiser Family de début décembre. Environ 72 % de la population américaine a reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, moins que de nombreux pays, dont la France.