Russie: Un adolescent se fait «exploser» avec une bombe dans une école orthodoxe

ATENTAT Le bilan provisoire officiel est d’un blessé, un adolescent de 15 ans, en plus de l’auteur de l’attentat lui-même, un ancien élève de 18 ans de cette école orthodoxe russe dans la ville de Serpoukhov

20 Minutes avec AFP
— 
Un officier de police russe à Moscou le 7 décembre 2021 (photo illustration).
Un officier de police russe à Moscou le 7 décembre 2021 (photo illustration). — Dimitar DILKOFF / AFP

Un ancien élève de 18 ans d’une école orthodoxe russe, dans la ville de Serpoukhov, « s’est fait exploser » ce lundi dans cet établissement mitoyen d’un couvent, blessant au moins une autre personne de 15 ans en plus de lui-même, a annoncé la police. « Les agents de police sur place ont évacué l’équipe pédagogique et les élèves », indique le ministère de l’Intérieur de la région de Moscou, relevant que le bilan était en train « d’être précisé ».

Les agences de presse russes Ria Novosti, Tass et Interfax ont évoqué, de sources policières anonymes, un bilan plus lourd de sept blessés.

Les attaques armées de ce type dans des lieux publics et des écoles ont longtemps été rares en Russie, mais ces drames se sont multipliés ces dernières années, en particulier les fusillades, entraînant un récent durcissement de la législation sur le port d’armes ordonné par le président Vladimir Poutine.