Coronavirus au Royaume-Uni : Télétravail dès lundi et mise en place du passeport vaccinal, annonce Boris Johnson

RESTRICTIONS Le passeport vaccinal est introduit pour la première fois en Angleterre, dans les discothèques et dans tous les lieux accueillant plus de 10.000 personnes

20 Minutes avec AFP
— 
Le Premier ministre britannique a annoncé un durcissement des restrictions ce 8 décembre 2021.
Le Premier ministre britannique a annoncé un durcissement des restrictions ce 8 décembre 2021. — Adrian DENNIS / POOL / AFP

Nouveau tour de vis de l’autre côté de la Manche. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a annoncé mercredi un durcissement des restrictions afin d’enrayer la propagation du variant Omicron du coronavirus ​au Royaume-Uni, dont le retour au télétravail dès lundi et l’introduction du passeport vaccinal pour certains grands rassemblements.

« Il devient de plus en plus clair qu’Omicron se propage beaucoup plus rapidement que le variant Delta précédent », avec 568 cas identifiés à ce jour au Royaume-Uni, et un chiffre réel « certainement beaucoup plus élevé », a déclaré M. Johnson lors d’une conférence de presse.

Passer au « plan B »

Précisant que le nombre de cas dus à Omicron semblait doubler tous les deux ou trois jours dans le pays, et sans préjuger de la sévérité des symptômes provoqués par le variant, le dirigeant conservateur a souligné que « cette croissance exponentielle pourrait mener à une forte hausse des hospitalisations et donc, malheureusement, des morts ».

« C’est pourquoi passer sur le plan B » des restrictions au Royaume-Uni est « la chose proportionnée et raisonnable à faire », le temps d’accélérer la campagne de rappel vaccinal, a-t-il ajouté. Dès lundi, le gouvernement demande donc aux employés de travailler de chez eux « si c’est possible ».

Le passeport vaccinal, contesté par certains députés de la majorité conservatrice, est introduit pour la première fois en Angleterre, dans les discothèques et dans tous les lieux de plus de 10.000 personnes. Le Royaume-Uni, l’un des pays d’Europe les plus endeuillés avec presque 146.000 morts depuis le début de la pandémie de Covid-19, avait déjà réintroduit des mesures pour lutter contre Omicron, comme des restrictions aux voyages, au grand dam du secteur, et le port du masque dans les magasins et les transports en commun.