« C'est normal qu'il y ait des répliques »

— 

Depuis lundi et un premier séisme de 6,2, on a enregistré plusieurs répliques dans les Abruzzes, pourquoi ?

C'est normal qu'il y ait des répliques après un séisme. En général, il y a une première secousse, puis plusieurs répliques d'intensité décroissante.

L'Italie est sur une zone sismique ?

Oui, car elle est située à la frontière entre la plaque eurasienne et la plaque africaine. La particularité du massif des Apennins, où a eu lieu le tremblement de terre, c'est que les séismes peuvent se dérouler par séquences : une forte secousse, suivie de répliques, puis, à nouveau, une forte secousse.

Quand l'Italie bouge, la France peut-elle trembler ?

Non ! Il faut raison garder. Mais il y a des zones sismiques en France : les Alpes, les Pyrénées, le Massif central et le massif armoricain. ■Recueilli par A. Le G.