Démission à Scotland Yard

— 

Le chef de la section antiterroriste de Scotland Yard, Bob Quick, a annoncé sa démission hier. Cette décision a été prise après sa bévue qui a failli compromettre une opération antiterroriste majeure. Mercredi, il avait été photographié avec un document sous le bras sur lequel étaient visibles le nom de onze suspects et des détails sur leur filature. Le patron de Scotland Yard a toutefois voulu rendre hommage au dévouement et au professionnalisme de Bob Quick. Cette démission s'ajoute à l'embarras de la police britannique, mise en cause dans la mort d'un passant lors d'une manifestation anti-G20 le 1er avril. ■