Coronavirus : L’institut Pasteur prévoit 3.000 malades du Covid en réanimation mi-décembre

EPIDEMIE Revivez avec nous les dernières mesures sanitaires prises jeudi à travers le monde afin de contrôler la cinquième vague de Covid-19

M.A et X.R
— 
Un chercheur pointe du doigt un écran d'ordinateur affichant des résultats partiels du séquençage du génome du virus SARS-CoV-2 (Covid-19) et de ses variantes au Centre National de Référence (CNR - Centre National de Référence) des virus des infections respiratoires du Pasteur Institut à Paris le 21 janvier 2021.
Un chercheur pointe du doigt un écran d'ordinateur affichant des résultats partiels du séquençage du génome du virus SARS-CoV-2 (Covid-19) et de ses variantes au Centre National de Référence (CNR - Centre National de Référence) des virus des infections respiratoires du Pasteur Institut à Paris le 21 janvier 2021. — Christophe ARCHAMBAULT / AFP

L’ESSENTIEL

  • Il y a actuellement « 13 cas suspects du variant Omicron sur le territoire » français « et il y aura des cas avérés dans les prochaines heures ou les prochains jours », a annoncé mercredi Gabriel Attal. Pas faux puisqu'un premier cas a été confirmé en Ile-de-France ce jeudi, il s'agit d'un homme entre 50 et 60 ans de retour du Nigéria.
  • Face à la menace du variant Omicron, la France a donc durci les conditions d’accès à son territoire en imposant notamment un test négatif pour tous les voyageurs, même vaccinés, provenant d’un pays hors de l’Union européenne.
  • Avant elle, le Japon, les Etats-Unis et d’autres pays de l’EU avaient imposé ou avaient réfléchi à imposer de nouvelles restrictions de déplacement. Le Portugal, pays au taux de couverture vaccinale le plus élevé d’Europe, mise d’ores et déjà sur une nouvelle campagne de vaccination à marche forcée.

A VOIR

A LIRE

 

21h55 : Merci de nous avoir suivis, ce live est désormais terminé. A très bientôt sur 20 Minutes !

20h54 : Un autre cas du variant Omicron détecté dans le Minnesota aux Etats-Unis

20h52 : 3.000 malades du Covid en réanimation mi-décembre selon l’institut Pasteur

« Nous ne laisserons pas la pression monter trop haut » dans les hôpitaux, a souligné le ministre de la Santé Olivier Véran s’appuyant sur les modélisations de l’Institut Pasteur qui promettent 3.000 malades du Covid en réanimation mi-décembre, contre près de 2.000 actuellement.

20h50 : 1.600 enfants en quarantaine en Suisse

Quelque 2.000 personnes dont 1.600 enfants ont été placées en quarantaine après la découverte de deux cas du variant Omicron sur l’un des campus de la très réputée Ecole internationale de Genève.

« Ces deux cas sont en lien étroit intrafamilial avec une personne positive de retour de voyage d’Afrique du Sud », ont indiqué les services de santé

20h03 : Joe Biden appelle à l’unité dans cette crise sanitaire

« Je sais que le Covid-19 a été un sujet de division dans ce pays » et que c’est « devenu un sujet partisan, ce qui est un triste (…) constat. Cela ne devrait pas être le cas », a déclaré le président des Etats-Unis.

19h58 : Le volet de la COP15 biodiversité prévu en janvier repoussé

Encore la faute au variant Omicron.

19h26 : Où en est-on de l’épidémie dans les Alpes-Maritimes ?

Le taux d’incidence s’élevait ce jeudi à 382 cas positifs au Covid-19 pour 100.000 habitants. Pour repère, la moyenne nationale est à 311 et le seuil d’alerte est fixé à 50. Des chiffres qui inquiètent, comme le rapporte nos journalistes sur place.

19h22 : Où peut-on encore voyager quand on est Français ?

On vous donne juste ici, toutes les destinations où vous pouvez encore partir dès maintenant ou pour les vacances de Noël (à moins que de nouvelles restrictions ne tombent encore…)

19h13 : « Le vrai ennemi c’est la cinquième vague avec le variant Delta »

Pour le président du Conseil scientifique qui guide le gouvernement, Jean-François Delfraissy, il ne faut pas se tromper de combat. En effet, malgré la présence du variant Omicron en France métropolitaine, c’est toujours Delta qui est responsable de l’aggravation de l’épidémie à trois semaines de Noël.

19h05 : Un nouveau Conseil de défense sanitaire lundi

« Le président de la République a décidé de convoquer un nouveau Conseil de défense et de sécurité nationale sur la crise sanitaire pour voir s’il y a lieu de prendre des mesures complémentaires dès lundi en fin de matinée », a déclaré Jean Castex.

Le Premier ministre a qualifié la cinquième vague de la pandémie de « particulièrement forte » et la situation de « préoccupante ».

18h07 : Un autre cas du variant Omicron détecté aux Etats-Unis

Les autorités du Minnesota ont confirmé avoir détecté ce variant chez un homme qui s’était rendu à New York pour un rassemblement dédié aux films d’animation japonais («anime »). Ce dernier ne s’est cependant pas récemment rendu à l’étranger ce qui indique que le variant a commencé à se transmettre entre personnes sur le territoire américain.

18h05 : Sao Paulo annule son réveillon

La métropole la plus peuplée du Brésil a pris cette décision après la détection de trois premiers cas liés au variant Omicron du Coronavirus. L’événement réunit traditionnellement deux millions de personnes sur l’Avenida Paulista.

18h02 : Omicron risque de devenir majoritaire en Europe

Le nouveau variant « pourrait causer plus de la moitié des infections provoquées par le virus SARS-CoV-2 dans l’Union européenne d’ici les tout prochains mois », prédit l’agence de l’Union européenne chargée des maladies.

18h00 : On connaît les symptômes (pas bien méchants) du variant Omicron

Des habitants de Johannesburg en Afrique du Sud, qui avaient mal à la tête et le nez qui coule se sont tous révélés positifs au Covid-19 et font vraisemblablement partie des nouveaux malades du variant Omicron.

17h44 : Des nouveaux créneaux de vaccinations ouverts à Rennes

 

17h38 : Une femme positive au variant Omicron en Vendée

Cette femme « rentrait d’un voyage en Afrique du Sud le 25 novembre », indique le directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Jean-Jacques Coiplet.

17h22 : Les animaux sauvages aussi peuvent avoir le Covid-19

Pour la première fois, des cas de Coronavirus ont été signalés chez une espèce sauvage au Canada. Il s’agit de trois chevreuils du Québec, aussi appelés cerfs de Virginie. Tous étaient « apparemment en bonne santé », et ne « présentaient aucun signe clinique de la maladie », selon le ministère de l’Environnement.

De récents rapports ont permis de prouver qu’aux Etats-Unis, le Covid-19 a été transmis par des humains à des cerfs de Virginie sauvages, mais à l’inverse, aucun cas de transmission des cerfs aux humains n’a été détecté, précise le ministère canadien.

17h00 : Le développement cognitif des enfants a-t-il baissé de 23 % depuis le Covid-19 ?

C’est une théorie circule sur les réseaux assurant que le masque représente une entrave à l’apprentissage et au développement des enfants. Une étude de l’Université de Brown qui n’est cependant pas encore vérifiée. Explications ici.

16h45 : Un cluster de Covid-19 confirmé au CHU de Brest

Le foyer de contagion s’est développé au sein du service de traumatologie. « Nous sommes désormais à J + 7. Ce cluster est sous contrôle. Il n’y a pas de nouveau cas », ont affirmé les dirigeants sans pour autant donner le nombre de cas ou de détails sur les patients infectés. Plus de détails juste ici.

16h38 : Nouvelles restrictions à Oslo après le cluster

Après les cluster détecté autour d'un repas de Noël, lors duquel plus de cinquante personnes ont été contaminées par le coronavirus, le gouvernement norvégien a décidé de durcir les mesures sanitaires dans la région d'Oslo. Le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun, centres commerciaux, boutiques et taxis, le télétravail deviendra la règle là où c'est possible et le nombre de personnes sera plafonné lors des événements privés en intérieur.

16h34 : Face à la demande, deux centres de vaccination ouvrent à Rennes

« Aucun créneau n’est disponible pour le moment ». De très nombreux Français ont vu s'afficher ce message sur Doctolib, alors qu'ils cherchent un créneau pour recevoir leur dose de rappel au vaccin anti-Covid. Pour pallier la pénurie à Rennes, la métropole va ouvrir deux nouveaux centres. Retrouvez toutes les informations dans le papier de notre journaliste local, Camille Allain, juste ici.

16h16 : 79 personnes touchées par le variant Omicron dans l'Espace économique européen

Selon le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), le nombre de cas connus de personnes contaminées avec ce variant dans les pays de l'Espace économique européen (UE + Norvège, Islande et Liechtenstein) était jeudi de 79.

16h07 : Le point sur les pays touchés par le variant Omicron

Outre la France métropolitaine, la Norvège et l'Inde aujourd'hui, plusieurs pays ont récemment annoncé avoir découvert des premiers cas de variant Omicron du coronavirus. C'est le cas de l'Irlande et de l'Islande, de l'Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis, ainsi que du Nigéria. Le Brésil a confirmé hier un troisième cas.

15h52 : Posez-nous vos questions sur le rappel vaccinal

Pas simple de suivre. Avec l’arrivée de la cinquième vague de Covid-19, la campagne de rappel a été nettement accélérée. Et les directives ont beaucoup changé en peu de temps. Olivier Véran a annoncé jeudi dernier qu’au lieu d’attendre six mois, on peut désormais faire son rappel de vaccin cinq mois après sa dernière dose. Mais que faire si vous avez été infecté(e) entre-temps ? Qu'en est-il pour les 12-18 ans ? Si vous avez des questions, venez nous les poser dans le formulaire juste ici.

15h46 : Le président sud-africain dénonce un « apartheid sanitaire »

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a dénoncé jeudi à Abidjan « toute forme d’apartheid sanitaire » dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, en particulier son variant Omicron initialement détecté par son pays qui est depuis en partie isolé du reste du monde. Il estime ainsi « injuste » l’interdiction de voyager en Afrique australe imposée par de nombreux pays.

15h36 : Gros cluster en Norvège

Plus de cinquante personnes, toutes vaccinées, ont été testées positives au coronavirus après un repas de Noël à Oslo en Norvège. Le séquençage de leurs tests est en cours. Un cas de contamination au variant Omicron est déjà confirmé.

14h59 : Ouverture d’un service pour calculer sa date de rappel

L’Assurance maladie a annoncé l’ouverture d’un service sur le site ameli.fr intitulé «Mon rappel Vaccin Covid ». Il permet de calculer la date à partir de laquelle le rappel doit être réalisé et la date à laquelle la validité du passe sanitaire prend fin si le rappel n’est pas effectué.

14h51 : Merkel annonce un quasi-confinement pour les non-vaccinés

A la sortie d'une réunion avec les dirigeants des 16 régions et son successeur Olaf Scholz, la chancelière Angela Merkel a annoncé que les personnes non-vaccinées contre le Covid-19 n'auront plus accès aux commerces non-essentiels, restaurants, lieux de loisirs ou de culture. Un projet de loi sur l'obligation vaccinale sera également soumis au parlement, comme attendu.

14h01 : Les Français retournent se faire tester

« Plus de quatre millions de tests » PCR et antigéniques pour détecter le Covid-19 ont été réalisés la semaine dernière, indique le ministère de la Santé.

Fait marquant, « près d’un quart des tests positifs proviennent des moins de 15 ans », « soit 43 % de plus que le maximum précédent (350) observé en avril 2021 lors de la troisième vague ».

13h31 : « Il n’y a pas lieu de paniquer »

L’organisme de surveillance sanitaire de l’Union africaine a assuré jeudi que s’il était « très inquiet » de l’émergence du variant Omicron, il ne craignait pas « que la situation ne puisse être gérée ». « Nous ne sommes pas sans défense », a ainsi affirmé le directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies de l’Union africaine (Africa CDC), John Nkengasong, lors d’un point presse.

12h53 : L’Allemagne vers l’obligation vaccinale ?

Alors que le taux d’incidence en Allemagne est proche de 440 et que le pouvoir est en train de changer de mains, le pays pourrait mettre en place une obligation vaccinale en février ou mars. C’est en tout cas le souhait du futur chancelier Olaf Scholz, qui souhaite soumettre un projet de loi au parlement. A Berlin, la population se montre plutôt favorable à cette obligation, comme la plupart des grands partis, à l’exception de l’AfD.

En attendant, l’entrée des commerces non-essentiels devrait être interdite aux personnes non-vaccinées dès ce jeudi, et le gouvernement réfléchit à une fermeture totale des bars et clubs.

12h47 : L'Inde annonce deux cas de variant Omicron

Deux hommes de 46 et 66 ans ont été testés positifs dans le sud du pays.

12h36 : Deuxième cas confirmé de variant Omicron en métropole

Un deuxième cas du variant Omicron a été confirmé en France métropolitaine. Il s’agit d’une femme, âgée de 40 à 50 ans et présentant un « schéma vaccinal complet », selon l’ARS du Grand-Est. Elle avait été testée positive au retour d’un voyage en Afrique du Sud, et placée à l’isolement, avant que le séquençage ne révèle la nature du variant. « Peu de contacts à risque ont été identifiés », précise l’ARS.

12h21 : Les hôpitaux d’Alsace lancent le plan blanc

Alerte en Alsace. Les hôpitaux de Strasbourg (HUS), Colmar et Mulhouse ont tous déclenché leur « plan blanc ». Mercredi pour les deux haut-rhinois, ce jeudi pour celui de la capitale du Bas-Rhin. Tous justifient ce dispositif par « l’évolution rapide » du Covid-19. Thibaut Gagnepain, notre journaslite à Strasbourg, fait le point par ici.

11h17 : Tests renforcés pour les voyageurs entrant aux Etats-Unis dès lundi

Alors qu’un premier cas du nouveau variant Omicron a été détecté mercredi dans le pays, les Etats-Unis exigeront à partir du « début de la semaine prochaine » que tous les voyageurs étrangers entrant sur le territoire présentent un test négatif réalisé dans la journée précédant le départ, en plus d’être vaccinés. La Maison Blanche a finalement décidé de ne pas recourir à la quarantaine obligatoire pour les voyageurs étrangers qui arrivent sur le territoire, un temps évoquée dans certains médias américains.

11h15 : Le régulateur européen lance l'examen accéléré du vaccin anti-Covid de Valneva 

11h07 : Faut-il vraiment avoir peur du variant Omicron ?

« Le variant Omicron, c’est le variant que l’on craignait », a déclaré ce jeudi sur BFM président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy. Repéré fin novembre en Afrique du Sud, Omicron est depuis arrivé en Europe. S’il présente de nombreuses mutations susceptibles de le rendre plus transmissible que les souches précédentes, ce variant n’a pour l’heure pas causé de formes graves du coronavirus. « Ne nous trompons pas d’ennemi, notre ennemi reste le variant Delta », a encore estimé le spécialiste. Alors faut-il avoir peur de ce nouveau variant, Anissa Boumediene vous donne des éléments de réponses par ici :

 

10h34 : Un taux d’incidence de 436 en Ardèche le 26 novembre

Symbole de la dégradation rapide de la situation dans certains départements, l'ARS d'Auvergne-Rhône-Alpes établit un taux d’incidence de 436 en Ardèche le 26 novembre. La CPAM a aussi identifié 327 nouveaux « patients 0 », en hausse de près de 80 % par rapport à la semaine précédente et atteignant des scores plus vus depuis novembre 2020.

10h15 : Alexis Corbière opposé à la vaccination obligatoire

Le député LFI de Seine-Saint-Denis a expliqué sur France Inter être dans la ligne de l’OMS « qui n’est pas favorable à la vaccination obligatoire » et réclame une « politique d’aller-vers » pour amener les centres de vaccination « au plus près » de la population.

 

10h08 : Près de 50.000 cas de Covid-19 enregistrés hier en France

Le chiffre est sorti très tard hier alors on vous remet l’info : 49.610 nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés en 24h, soit 2.000 nouveaux cas de plus que la veille. Surtout, la tendance à la hausse est spectaculaire : la moyenne de la semaine dernière s’établissait à 22.000 cas par jour. On vous en dit plus ici.

9h40 : Le train, endroit à risque ou non ?

Sur franceinfo, le président de la SNCF Jean-Pierre Farandou a affirmé que « quand on prend un train à la SNCF, il n’y a pas de risque d’attraper le Covid » puisque les consignes sanitaires sont strictes à bord des trains. Pourtant, une étude récente de l'Institut Pasteur conclu à un risque de contamination supérieur de 30 % pour les personnes qui prennent un train longue distance. La question de l’aération des rames est également débattue.

 

9h06 : Un cas de variant Omicron confirmé en Ile-de-France

Un habitant de Seine-et-Marne, en Ile-de-France, a été testé positif au variant Omicron, a annoncé l’ARS d’Ile-de-France dans un communiqué de presse publié ce jeudi.

L’homme, qui a entre 50 et 60 ans, a été testé positif le 25 novembre à son retour du Nigeria. Sa compagne a également été testée positive, mais le séquençage de son test n’est pas encore terminé. Le couple n’est pas vacciné, précise l’ARS dans son communiqué.

9h05 : Le Royaume-Uni approuve le traitement anti-Covid de GSK

L’agence du médicament britannique (MHRA) a annoncé jeudi avoir autorisé le traitement de GlaxoSmithKline contre le coronavirus à base d’anticorps monoclonaux à durée d’action longue, le laboratoire britannique soulignant que le traitement restait actif contre le nouveau variant Omicron.

Le sotrovimab s’est montré « sûr et efficace pour réduire les risques d’hospitalisation et de décès chez les personnes présentant une infection au Covid-19 bénigne à modérée et un risque accru de développer une forme grave de la maladie », a précisé la MHRA dans un communiqué. GSK a de son côté assuré que son traitement restait actif contre les mutations clés du nouveau variant Omicron.

9h : Il faut « prioriser » les doses de rappel pour les plus fragiles

Invité de LCI, l’épidémiologiste Arnaud Fontanet a estimé que « l’élargissement du rappel est une bonne chose mais il ne faudrait pas que l’afflux de personnes vers le rappel empêche les personnes les plus à risque de trouver des rendez-vous ». « Les doses existent, mais il faut peut-être prioriser des parcours pour les personnes à risques », a-t-il ajouté.

8h57 : Dix-quinze jours de gagnés avec la fermeture des frontières

« La fermeture des frontières permet de gagner 10, 15 jours sur l’arrivée du variant Omicron. C’est précieux. C’était alors assez logique que cette mesure soit prise », a estimé le président du Conseil scientifique.

8h55 : Le Monulpiravir « réduit d’environ 40 % le risque » de faire une forme grave

Le Monulpiravir, le traitement antiviral de Merck, « réduit d’environ 40 % le risque, quand on est infecté, de faire une forme sévère », a également fait savoir Jean-François Delfraissy.

 

8h54 : « Les non-vaccinés ont dix fois plus de risques de décéder et d’aller en réanimation par rapport aux vaccinés », a également précisé Jean-François Delfraissy

 

8h52 : « Notre ennemi reste le variant Delta »

« Ne nous trompons pas d’ennemi, notre ennemi reste le variant Delta », a estimé le spécialiste. Selon le président du Conseil scientifique, le variant Omicron devrait « s’installer » seulement d’ici début 2022 en France.

8h47 : « On est en plein dans la 5ème vague liée au variant Delta »

« On est en plein dans la 5ème vague liée au variant Delta. C’est le même qu’au mois de juin. Cette vague est très rapide car le variant a un niveau de transmission très élevé », a poursuivi l’épidémiologiste Jean-François Delfraissy sur BFMTV.

« Sur l’hospitalisation, on n’est pas au pic », a-t-il souligné.

8h45 : « Noël n’est pas en danger si nous faisons tous attention », alerte Jean-François Delfraissy

« Noël n’est pas en danger si nous faisons tous attention », a déclaré Jean-François Delfraissy sur BFMTV à propos des fêtes de fin d’année. « Nous ferons tout pour éviter un confinement, mais ça reste dans la boîte à outils », a-t-il ajouté.

8h35 : Les tours de vis se succèdent après la mise en garde de l’OMS

Les tours de vis se succèdent face à la propagation du nouveau variant Omicron et l’Allemagne s’apprête jeudi à durcir les restrictions, alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde contre la combinaison « toxique » de faibles taux de vaccination et de dépistage du Covid-19.

Berlin doit décider de nouvelles mesures dont de possibles fermetures de bars et autres lieux publics, une approche qui fait consensus avant une obligation vaccinale. La vaccination obligatoire est déjà prévue en Autriche et d’autres pays y réfléchissent, notamment l’Afrique du Sud, mais les résistances sont fortes. Une discussion « doit être menée » sur le sujet dans les Etats membres de l’UE, a estimé en conférence de presse la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

8h17 : Les fermetures de frontières dues au Covid « injustes, punitives et inefficaces », estime Antonio Guterres

Face au variant Omicron, les fermetures de frontières sont « profondément injustes, punitives et inefficaces », a affirmé mercredi le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, en dénonçant une forme d'« apartheid » à l’égard de l’Afrique et en appelant à développer les tests.

« Avec un virus vraiment sans frontières, les restrictions de voyage qui isolent un pays ou une région ne sont pas seulement profondément injustes et punitives, elles sont inefficaces », a-t-il asséné lors d’un point-presse, en dénonçant le « scandale » d’une condamnation de l’Afrique pour n’être pas assez vaccinée.

Evoquant l’Afrique du Sud, qui a signalé l’apparition d’Omicron le 24 novembre et a vu des frontières se fermer à ses ressortissants, le chef de l’ONU a estimé que les pays ne devraient pas « être collectivement punis pour avoir identifié et partagé des informations scientifiques et sanitaires cruciales avec le monde ». C’est « injuste » et « immoral », a-t-il répété.

7h55 : La quarantaine à Hong Kong fait craquer les pilotes de Cathay

La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific connaît ces dernières semaines une vague de démissions de pilotes, lassés, voire épuisés, par les mesures de quarantaine draconiennes en vigueur dans le territoire.

Hong Kong s’est aligné sur la stratégie de « zéro Covid » chinoise, ce qui a permis de maintenir le taux d’infection à un très faible niveau mais a isolé la ville du reste du monde. L’exécutif de Hong Kong s’est fixé pour priorité la réouverture de sa frontière avec la Chine continentale, au détriment de la reprise des voyages internationaux. Un choix décrié par les milieux d’affaires, inquiets pour la compétitivité de cette importante place financière mondiale.

7h40 : Le Japon allège des restrictions pour permettre le retour de ses citoyens

Le gouvernement japonais a annoncé jeudi être partiellement revenu sur sa demande aux compagnies aériennes de suspendre les nouvelles réservations à destination du Japon, expliquant vouloir ainsi s’assurer que ses ressortissants pourront regagner leur pays.

Tokyo avait demandé mercredi aux compagnies aériennes de suspendre toutes les nouvelles réservations à destination de son territoire pendant une durée d’un mois, face aux craintes concernant le variant Omicron, une décision qui affectait aussi bien les citoyens japonais que les résidents étrangers. Mais cette décision sera modifiée pour permettre aux Japonais de rentrer chez eux, a annoncé jeudi le gouvernement nippon.

7h30 : Le président mexicain se félicite du « contrôle de la pandémie »

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador s’est félicité mercredi du « contrôle de la pandémie » dans son pays, devant une foule rassemblée sur la place principale de Mexico, alors que le variant Omicron inquiète le monde entier.

« Aujourd’hui, 86 % des Mexicains de plus de 18 ans sont protégés, presque tous avec deux doses. Nous avons déjà commencé à vacciner les jeunes de 15 à 18 ans, et nous allons appliquer des doses de rappel, en commençant par les personnes âgées », a-t-il déclaré dans un discours prononcé à l’occasion du troisième anniversaire de son gouvernement. Avec 126 millions d’habitants, le Mexique a enregistré, au total, 3,8 millions de cas d’infection au Covid-19 et 294.428 décès

7h20 : Vous hésitez à recevoir la 3e dose à cause des risques éventuels de perturbations du cycle menstruel ?

Ces derniers mois, les témoignages de femmes ayant déclaré des troubles du cycle menstruel après avoir reçu une dose de vaccin anti-Covid se sont multipliés.

Est-ce votre cas ? Avez-vous observé des perturbations de votre cycle menstruel après avoir reçu le vaccin (si oui, quel type de perturbations) ? Après avoir reçu vos deux premières doses, hésitez-vous désormais à recevoir la troisième ? Racontez-nous en cliquant dans le formulaire de l’article ci-dessous.

 

7h15 : La Nouvelle-Calédonie lève la suspension des vols internationaux

La Nouvelle-Calédonie a levé la suspension des vols internationaux, en place depuis le 1er avril 2020 en raison de la crise sanitaire, mais le trafic restera restreint compte tenu de la fermeture des frontières de plusieurs pays voisins, a annoncé le gouvernement de l'archipel français.

Initialement les frontières du Caillou devaient rester fermées jusqu'au 31 décembre 2021, mais la levée de la mesure a été avancée d'un mois au 1er décembre car la Nouvelle-Calédonie, longtemps restée exempte de Covid, est depuis début septembre en situation épidémique. Toutefois, l'accés au territoire est réservé aux passagers présentant un schéma vaccinal complet. Ils doivent en outre à leur arrivée s'isoler 7 jours à domicile ou en hôtel, puis effectuer un dépistage. Un test antigénique ou PCR de moins de 72 heures est aussi demandé au départ.

7h07 : Premiers cas du variant Omicron en Arabie saoudite et aux Emirats

Un premier cas confirmé du nouveau variant du coronavirus Omicron a été détecté en Arabie saoudite chez un citoyen saoudien revenant d’un pays d’Afrique du Nord, a annoncé mercredi le ministère de la Santé.

Un premier cas du nouveau variant Omicron a été également détecté aux Emirats arabes unis chez une « femme africaine venant d’un pays africain via un pays arabe », a indiqué le ministère de la Santé émirati sur Twitter. Il s’agit des deux premiers cas annoncés dans le Golfe du variant Omicron.

7h05 : Le Royaume-Uni acquiert 114 millions de vaccins supplémentaires

Le gouvernement britannique a annoncé mercredi acquérir 114 millions de nouvelles doses des vaccins contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech et de Moderna pour poursuivre sa campagne d’immunisation en 2022 et 2023 face à de nouveaux variants comme Omicron.

Cette annonce de l’acquisition de 60 millions de doses de Moderna et de 54 millions de Pfizer/BioNTech intervient à un moment où l’exécutif a donné un coup d’accélérateur à sa campagne de rappel, avec l’objectif d’offrir une troisième dose à tous les adultes d’ici à fin janvier, face à l’émergence du variant Omicron. Un des pays d’Europe les plus endeuillés avec plus de 145.000 morts, le Royaume-Uni avait dénombré mercredi 32 cas de ce variant soupçonné d’être très contagieux.

Bonjour à tous et bienvenue sur ce live ! 20 Minutes est mobilisé afin de vous tenir informés des toutes dernières mesures sanitaires prises des Etats-Unis à l’Australie en passant par Paris pour contrôler la cinquième vague de coronavirus. Hier, l’OMS annonçait que le monde faisait face à un « cocktail toxique », mêlant couverture vaccinale et niveau de dépistage insuffisants. Que nous réserve la lutte contre l'épidémie aujourd’hui ? Restez connectés pour de rien louper.