Coronavirus : Le Canada annonce deux cas du variant Omicron, une première sur le continent américain

EPIDEMIE Les deux personnes ont récemment voyagé au Nigeria

20 Minutes avec AFP
— 
Le Premier ministre du Canada Justin Trudeau, à Montréal le 21 septembre 2021 (illustration).
Le Premier ministre du Canada Justin Trudeau, à Montréal le 21 septembre 2021 (illustration). — Sean Kilpatrick/AP/SIPA

Le nouveau variant du coronavirus continue son tour du monde. Le Canada a lui aussi annoncé dimanche avoir détecté pour la première fois le variant Omicron sur son sol, chez deux personnes ayant récemment voyagé au Nigeria.

Les deux malades, les premiers détectés sur le continent américain, ont été isolés à Ottawa et les autorités sanitaires recherchent leurs éventuels contacts, a annoncé le gouvernement de la province de l’Ontario (sud-est). « La surveillance et les tests se poursuivent », a déclaré le ministre de la Santé Jean-Yves Duclos. « Nous nous attendons à trouver d’autres cas de ce variant au Canada ».

Des frontières fermées à sept pays africains

Vendredi, le Canada a fermé ses frontières​ aux voyageurs venant de sept pays africains en raison de l’apparition du variant Omicron. Le Nigeria ne figurait pas parmi ces pays.

L’Organisation mondiale de la santé a classé Omicron comme « variant préoccupant ». De nombreux pays ont suspendu ou restreint les voyages vers l’Afrique australe, où la nouvelle souche a d’abord été découverte. Selon l’OMS, plusieurs semaines pourraient être nécessaires pour déterminer les changements provoqués par Omicron en termes de contagiosité et de gravité de la maladie, et ses implications concernant les vaccins, tests et traitements.