Coronavirus : La République tchèque confirme un premier cas du variant Omicron

EPIDEMIE La femme déclarée positive au Covid-19 était allée en Namibie, avant de regagner la République tchèque via l’Afrique du Sud et Dubaï

20 Minutes avec AFP
— 
Une ambulance en République tchèque (illustration).
Une ambulance en République tchèque (illustration). — Ondrej Deml/AP/SIPA

Le variant Omicron continue de se propager en Europe. L’hôpital régional de Liberec, dans le nord de la République tchèque, a annoncé samedi la découverte de la souche du nouveau variant sur une patiente atteinte du Covid-19.

« Nous pouvons confirmer que la souche est authentifiée », a déclaré un porte-parole de l’établissement, Vacla Ricar, à la télévision tchèque, en soulignant qu’un échantillon serait maintenant analysé par le principal laboratoire du pays. « Le résultat est toutefois déjà assez précis », a-t-il déclaré, ajoutant que la souche était confirmée « à 90 % ».

Une patiente vaccinée

Le Premier ministre Andrej Babis avait annoncé auparavant que cette femme, vaccinée et ayant de légers symptômes, s’était rendue en Namibie, avant de regagner la République tchèque via l’Afrique du Sud et Dubaï.

La République tchèque, pays de 10,7 millions d’habitants, est aux prises avec une croissance quotidienne record du nombre de contaminations, qui a conduit le gouvernement à annoncer jeudi de nouvelles restrictions, notamment la fermeture des restaurants, des bars et des discothèques la nuit, ainsi que de tous les marchés de Noël.