Kosovo : L’attaque d’un bus scolaire fait trois morts, dont deux enfants

VIOLENCE Selon les médias, le tireur portait un masque et était armé d’un fusil AK47. Son geste est pour l’instant inexpliqué

20 Minutes avec AFP
— 
Des ambulances devant l'hôpital de la ville de Peja où sont les victimes de l'attaque d'un bus scolaire au Kosovo, le 26 novembre 2021.
Des ambulances devant l'hôpital de la ville de Peja où sont les victimes de l'attaque d'un bus scolaire au Kosovo, le 26 novembre 2021. — /AP/SIPA

Le Kosovo a vécu vendredi soir un véritable drame. Dans le centre du pays, un homme armé a ouvert le feu contre un bus transportant des élèves, tuant deux d’entre eux, un garçon et une fille, ainsi que le chauffeur, a annoncé la police.

Un élève de 14 ans a également été blessé, mais son état est stable, a précisé à la télévision d’Etat RTK Skender Dreshaj, le responsable d’un hôpital proche du lieu de l’attaque. Selon des médias locaux, le tireur portait un masque et était armé d’un fusil-mitrailleur AK47. Les raisons de son geste restent inexpliquées.

Les enfants rentraient de l’école

Le bus était rempli d’élèves rentrant de l’école, a déclaré le chef du village de Gllogjan, Mustafa Selmani. La présidente du Kosovo, Vjosa Osmani, a condamné l’attaque et appelé la police à retrouver ses auteurs le plus rapidement possible pour les remettre à la justice. « Attaquer un bus avec des élèves est un coup porté à la sécurité et à l’ordre », a-t-elle posté sur Facebook.