Mike Tyson bientôt ambassadeur du cannabis au Malawi ?

BUZZ Mike Tyson a déjà misé sur le business du cannabis légal aux Etats-Unis et s’apprête à lancer une nouvelle société de commercialisation

20 Minutes avec agences
— 
Mike Tyson, ici en 2019 à Jacksonville, va remonter sur le ring à 54 ans.
Mike Tyson, ici en 2019 à Jacksonville, va remonter sur le ring à 54 ans. — James Gilbert / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Le Malawi, où la culture et le commerce du cannabis médicinal sont autorisés, mise sur Mike Tyson pour promouvoir ce secteur florissant. Le pays a ainsi officiellement demandé à la légende de la boxe de devenir ambassadeur de l’industrie locale, selon un porte-parole du ministère de l’Agriculture ce mardi.

Dans un courrier adressé à l’ancien champion du monde poids lourds daté du 1er novembre et dont l’AFP a eu copie, le ministère écrit que « le Malawi ne peut pas faire cavalier seul dans cette industrie complexe et a besoin d’un partenaire. Je voudrais vous nommer, M. Mike Tyson, ambassadeur du secteur du cannabis au Malawi ». Le ministère n’a pas précisé si l’Américain avait répondu favorablement à sa demande.

Mike Tyson engagé dans le business du cannabis aux Etats-Unis

Sacré plus jeune champion du monde de sa catégorie à vingt ans en 1996, « Iron Mike », après une carrière tumultueuse dans la boxe entre combats et faits divers, a pris une nouvelle orientation ces dernières années dans le business légal du cannabis. Fin octobre, le magazine américain Forbes a annoncé le lancement par le boxeur d’une nouvelle société de commercialisation de produits à base de cannabis aux Etats-Unis.

Le Malawi a rejoint début 2020 la liste des pays africains qui autorisent l’usage médicinal, notamment pour compenser une production de tabac en net déclin. La production et la vente pour la fabrication de textiles et de cordes sont aussi autorisées. Décrit parfois comme « l’or du Malawi », le cannabis était cultivé illégalement depuis des années.