Disparition de Peng Shuai : Les Etats-Unis « très préoccupés » par le sort de la championne de tennis chinoise

DIPLOMATIE Le gouvernement américain demande à la Chine des preuves de sa sécurité et du lieu où elle se trouve

M.F avec AFP
— 
La tenniswoman chinoise Peng Shuai
La tenniswoman chinoise Peng Shuai — UPI/Newscom/SIPA

Les Etats-Unis se mêlent de l’affaire de la joueuse de tennis chinoise disparue. Vendredi, Washington s’est dit « très préoccupé » par le sort de Peng Shuai, disparue après avoir accusé un ancien haut responsable du Parti communiste chinois de l'avoir violée. La porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki a appelé Pékin à fournir une « preuve vérifiable » concernant la sécurité de l’athlète et l’endroit où elle se trouve.

« Nous savons que (le gouvernement chinois) n’a aucune tolérance pour les personnes qui s’expriment, et des antécédents quand il s’agit de réduire au silence ceux qui s’expriment », a encore dit Jen Psaki. Ces derniers jours, de l’ONU aux instances du tennis en passant par le Quai d'Orsay, les prises de position se multiplient pour demander à la Chine de faire la lumière sur la disparition de la sportive.

La joueuse de 35 ans, ex N.1 mondiale du double et star dans son pays, a disparu après avoir accusé sur les réseaux sociaux l’ancien vice-Premier ministre Zhang Gaoli – qui a été de 2013 à 2018 l’un des sept hommes politiques les plus puissants de Chine - de l’avoir contrainte à une relation sexuelle il y a trois ans, avant d’en faire sa maîtresse. Un message vite effacé.