Un élu américain réprimandé pour une vidéo violente contre Alexandria Ocasio-Cortez

ETATS-UNIS Paul Gosar a reçu un « blâme » pour avoir tweeté une vidéo parodique dans laquelle il tuait la jeune élue démocrate

20 Minutes avec AFP
— 
Le représentant Paul Gosar n'en est pas à sa première polémique.
Le représentant Paul Gosar n'en est pas à sa première polémique. — J. Scott Applewhite/AP/SIPA

Ce n’était pas arrivé depuis 2010. L’élu républicain Paul Gosar a été réprimandé par un « blâme » à la Chambre des représentants, mercredi, et a perdu ses fonctions dans deux comités parlementaires. Une sanction avant tout symbolique qui fait suite à la diffusion d’une vidéo parodique dans laquelle on voyait un personnage avec le visage de l’élu tuer la démocrate Alexandria Ocasio-Cortez et attaquer Joe Biden.

Paul Gosar, représentant de l’Arizona, a été sanctionné par 223 voix contre 207. Seuls deux républicains ont voté avec les démocrates, Liz Cheney et Adam Kinzinger, qui ont dénoncé une rhétorique « violente » et « inacceptable » après l’assaut du Capitole le 6 janvier.

Attack on Titan

Allié vindicatif de Donald Trump, Paul Gosar se fait régulièrement l’écho des accusations sans fondement de fraude électorale lors de l’élection présidentielle de 2020 lancées par l’ancien président républicain. Il est également considéré comme proche des milieux nationalistes blancs et a fait l’éloge des émeutiers du 6 janvier.

Ce dernier scandale le concernant a éclaté après qu’il a tweeté une vidéo modifiée de l’anime japonais Attack on Titan. On y voyait le héros, avec la tête de Gosar, tuer un ennemi sur lequel le visage d’Alexandria Ocasio-Cortez avait été incrusté. Paul Gosar a retiré la vidéo, qui avait accumulé plusieurs millions de vues, mais n’a pas exprimé de remords en public, ni d’excuses envers ceux ciblés.