Retour de Thomas Pesquet : Quatre nouveaux astronautes ont décollé vers la Station spatiale internationale avec SpaceX

VOYAGE Ce décollage a été repoussé à plusieurs reprises et devait initialement avoir lieu il y a une dizaine de jours

20 Minutes avec AFP
— 
La fusée Falcon 9 de SpaceX a décollé mercredi avec quatre astronautes à bord, direction l'ISS.
La fusée Falcon 9 de SpaceX a décollé mercredi avec quatre astronautes à bord, direction l'ISS. — /SIPA

Pas de passage de témoin en apesanteur. Trois astronautes américains et un Allemand se sont envolés mercredi soir pour une mission de six mois en orbite dans la Station spatiale internationale, un décollage plusieurs fois repoussé qui devait initialement avoir lieu il y a dix jours. Ils doivent remplacer l’équipage qui vient de quitter l’ISS, dont faisait partie le Français Thomas Pesquet, rentré sur Terre dans la nuit de lundi à mardi.

Ils ont été lancés depuis la Floride par une fusée Falcon 9 de SpaceX, mercredi soir à 21h03 heure locale. Leur capsule Dragon doit ensuite s’amarrer à la station jeudi à 19h10. Leur décollage a été salué par des applaudissements nourris dans la salle de contrôle de SpaceX.

Un départ plusieurs fois retardé

Les astronautes de la Nasa, Raja Chari, Kayla Barron et Tom Marshburn, ainsi que l’astronaute de l’agence spatiale européenne (ESA) Matthias Maurer, attendaient en quarantaine depuis des jours au Centre spatial Kennedy. Ils devaient initialement partir fin octobre mais le décollage a plusieurs fois été retardé, notamment à cause de la météo, puis d’un « problème de santé mineur » chez l’un des astronautes - sur lequel la Nasa n’a pas fourni plus de détails.

L’agence spatiale a donc décidé de ramener sur Terre l’équipage de Crew-2, dont Thomas Pesquet, avant de faire décoller Crew-3. La période de passation entre les deux équipages, qui a normalement lieu en apesanteur durant quelques jours, n’a ainsi pas pu avoir lieu.

La mission s’appelle Crew-3 car elle est la troisième opérationnelle vers l’ISS assurée par SpaceX pour le compte de la Nasa. Mais il s’agit en réalité de la cinquième fois que l’entreprise d’Elon Musk lance des humains en orbite : avant Crew-1 et Crew-2, une mission test (Demo-2) avait acheminé deux astronautes vers l’ISS. Et en septembre, SpaceX a également lancé quatre touristes pour trois jours dans l’espace, indépendamment de la Nasa.

Thomas Pesquet en pleine forme en Allemagne

Pour sa part, l’astronaute français Thomas Pesquet est « en pleine forme », après son retour sur Terre à l’issue de sa deuxième mission spatiale, s’est félicité jeudi Philippe Baptiste, à la tête du Centre national d’études spatiales (CNES) sur BFM-Business.

« Le retour de Thomas s’est super bien passé, il était en pleine forme », a déclaré Philippe Baptiste qui était mercredi à Cologne (Allemagne) pour accueillir l’astronaute dont la mission s’est conclue par un amerrissage réussi au large des côtes de Floride et un retour direct en Europe, où l’attend une longue période de réadaptation à la gravité terrestre.