Coronavirus : Deux mois après sa suppression, le Danemark va réintroduire le pass sanitaire

PASS SANITAIRE La forte remontée des cas de Covid-19 a poussé le gouvernement danois à réintroduire le pass, deux mois après sa suppression

20 Minutes avec AFP
— 
Mette Frederiksen, Première ministre du Danemark
Mette Frederiksen, Première ministre du Danemark — Olivier Hoslet/AP/SIPA

Le pass sanitaire fait son retour au Danemark. Après presque deux mois sans restrictions, le pays va réintroduire le pass sanitaire à cause de la forte remontée du nombre de cas de Covid-19, a annoncé lundi la Première ministre.

« La Commission sur les épidémies a recommandé au gouvernement de classer le coronavirus comme une maladie menaçante pour la société et de réimposer le coronapass. Le gouvernement va suivre cette recommandation », a indiqué la cheffe du gouvernement Mette Frederiksen lors d’une conférence de presse.

Plus de 2.000 nouveaux cas pendant cinq jours d'affilée

En fin de semaine dernière, les autorités sanitaires avaient alerté d’un risque de voir les hopitaux du pays « surchargés » à cause du « risque de Covid-19, de grippe et d’autres maladies infectieuses ». « Les autorités sanitaires s’attendaient à ce que davantage de personnes soient infectées (par le Covid) et hospitalisées, mais les choses se sont passées plus vite que prévu », a relevé Mme Frederiksen.

Lundi, pour la cinquième journée consécutive, plus de 2.000 nouveaux cas ont été rapportés dans le royaume nordique de 5,8 millions d’habitants, où 36 personnes sont hospitalisées en soins intensifs.

« On peut vivre avec le coronapass »

Le pass sanitaire doit être réintroduit notamment dans les bars et restaurants et boîtes de nuit. « On peut vivre avec le coronapass. Il vous permet d’avoir l’esprit tranquille lorsque vous allez au cinéma ou à un concert », a assuré la Première ministre. Sa réintroduction entraînera un quotidien « plus difficile pour ceux d’entre vous qui ne sont pas vaccinés. C’est ainsi que je pense que cela devrait être », a-t-elle dit.

Pionnier du passe sanitaire qui y a été introduit dès le printemps, le pays de 5,8 millions d’habitants l’avait supprimé le 10 septembre, à une époque où le nombre de nouveaux cas était quatre fois inférieur aux chiffres d’aujourd’hui. Au Danemark, 85,9 % des plus de 12 ans ont reçu deux doses de vaccins.