Espagne : Atterrissage d'urgence à Palma de Majorque, une vingtaine de personnes s'enfuient sur le tarmac

LEURRE Les autorités espagnoles soupçonnent un incident lié à l’immigration illégale

L.Gam. avec AFP
(Photo d'illustration) Des voyageurs arrivent à l'aéroport de Palma de Majorque en Espagne.
(Photo d'illustration) Des voyageurs arrivent à l'aéroport de Palma de Majorque en Espagne. — JAIME REINA / AFP

La police de Palma de Majorque a interpellé samedi 12 personnes et était la recherche de 12 autres qui se sont enfuies d’un avion ayant atterri d’urgence la veille à l’aéroport de cette ville espagnole, un épisode peut-être lié à l’immigration illégale, ont annoncé les autorités.

Ce rocambolesque incident s’est produit à 19 heures vendredi lorsque l’appareil, qui assurait une liaison entre le Maroc et la Turquie, a dû se poser en raison du malaise supposé d’un passager, selon la police. Selon la police, le passager à l’origine de l’incident « a semblé souffrir d’un coma diabétique et a été transporté en ambulance à l’hôpital avec un compagnon ». Mais à son arrivée dans cet établissement, il a été déclaré en parfaite santé.

L’homme a été arrêté pour « aide à l’immigration illégale et infraction à la loi sur l’immigration », a ajouté la police, relevant que la personne qui l’accompagnait avait pris la fuite dès son arrivée à l’hôpital.

Fermeture temporaire de l’aéroport de Palma

« Douze personnes ont été arrêtées et 12 autres sont toujours recherchées », a déclaré Aina Calvo, la représentante du gouvernement espagnol dans les Iles Baléares, soulignant que cet évènement était « sans précédent ». « De tels évènements ne se sont jamais produits auparavant dans aucun aéroport d’Espagne », a-t-elle à cet égard dit.

Au cours de l’évacuation du passager supposément malade, 21 passagers sont sortis de l’avion et se sont enfuis en courant sur le tarmac, a déclaré Aina Calvo. La police a immédiatement entamé des recherches qui ont entraîné la fermeture jusqu’à minuit de l’aéroport, l’un des plus fréquentés d’Espagne. Une autre personne a été arrêtée pour « insultes et agression » à bord de l’avion.

Au total, 24 personnes, des Marocains à l’exception d’une d’entre elles qui serait un Palestinien, ont été impliquées dans l’incident, a précisé Aina Calvo. Les enquêteurs cherchent à savoir si « ce qui s’est passé à l’aéroport était un évènement orchestré et planifié ou un incident isolé », a-t-elle encore dit. « Pour l’instant, nous n’avons pas d’informations nous permettant de confirmer qu’il s’agissait d’une opération orchestrée… ou d’une partie d’un plan prédéterminé. Mais l’enquête est en cours ».

Un vol Casablanca-Istanbul de la compagnie Air Arabia Maroc

Selon Aina Calvo, l’avion est resté sur le tarmac « pendant un certain temps » avant que les passagers ne décident de s’enfuir de l’appareil. « Pour le moment, nous ne pouvons pas dire avec certitude pourquoi ces 21 personnes ont décidé de se précipiter sur la piste » d’atterrissage, a-t-elle noté. Les personnes qui se sont enfuies seront poursuivies pour non-respect des règles de sécurité aériennes et entrée illégale sur le territoire espagnol et expulsées vers leur pays d’origine, a déclaré la responsable. Aucune n’a déposé une demande d’asile politique, a-t-elle encore affirmé.

D’après l’application FlightRadar24, l’avion était un Airbus A320 de la compagnie Air Arabia Maroc, qui effectuait un vol entre Casablanca et Istanbul. En raison de cet incident, 13 avions à destination de Palma ont été déroutés vers d’autres aéroports et 16 vols au départ ont subi d’importants retards, selon les autorités aéroportuaires.