Canada : Après Montréal et Vancouver, le métro de Toronto lui aussi piraté

ATTAQUE Le système informatique du métro de Toronto étant paralysé par une attaque par ransomware, les conducteurs ont dû utiliser la radio

20 Minutes avec Agence
— 
Le réseau informatique du métro de Toronto a été piraté.
Le réseau informatique du métro de Toronto a été piraté. — SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA

Les pirates ont fait une razzia sur les métros canadiens. Après celui de Montréal, Vancouver, c’est le réseau informatique du métro de Toronto (Canada) qui a été victime d’une attaque par ransomware, rapporte Zdnet ce mardi. L’attaque s’est déroulée vendredi matin. Divers éléments du réseau ont d’abord été touchés, puis la cyberattaque a atteint l’ensemble des serveurs vers midi.

La Toronto Transit Commission (TTC) qui gère le métro de la capitale de la province de l’Ontario a cherché à limiter les désagréments. Pour transporter les milliers de passagers quotidiens, la navigation s’est opérée par radio. Ni les applications, ni l’affichage public ne fonctionnaient, pas plus que la messagerie interne de la société de transport.

Attaque confirmée dans la journée

La TTC a confirmé l’attaque au ransomware. Le personnel informatique « a détecté une activité réseau inhabituelle et a commencé à enquêter », a précisé l’entreprise dans un communiqué. Dans de tels cas, les cybercriminels s’attaquent à un réseau, le verrouillent et délivrent la clé contre une rançon.

Le système de Montréal avait été touché par une cyberattaque au ransomware en octobre 2020 et celui de Vancouver avait été attaqué en décembre 2020. Aux Etats-Unis, ce sont les villes de San Francisco, Sacramento, Fort Worth ou encore Philadelphie qui avaient vu leurs systèmes de transport attaqués au cours des cinq dernières années.