Israël : La construction de plus de 3.000 logements en Cisjordanie approuvée

CONFLIT D’autres logements doivent encore être approuvés ce dimanche par le comité israélien en charge des projets

20 Minutes avec agences
— 
Des logements commandés par Israël en construction dans les territoires de la Cisjordanie occupée.
Des logements commandés par Israël en construction dans les territoires de la Cisjordanie occupée. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Israël a approuvé ce mercredi la construction de plus de 3.000 logements pour des colons en Cisjordanie occupée. Le comité de planification de l’Administration civile a donné son feu vert définitif à 1.800 logements et approuvé 1.344 autres constructions.

Ces autorisations concernent des colonies juives au sud de la Cisjordanie, a précisé un porte-parole de cet organisme militaire chargé des affaires civiles dans les territoires palestiniens occupés. La présidence palestinienne a condamné l’approbation par Israël de ces logements, qui menacent « encore davantage » la solution à deux Etats.

Les Etats-Unis opposés au projet

La veille, la diplomatie américaine s’était dite « profondément préoccupée » par ce projet. « Nous nous opposons fermement à l’extension des colonies, […] qui nuit aux perspectives de solution à deux Etats », avait déclaré Ned Price, porte-parole de la diplomatie américaine. Il s’agit de l’une des positions les plus fermes des Etats-Unis face à la colonisation israélienne depuis l’arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche.

Le ministère israélien de la Construction avait par ailleurs annoncé ce lundi des appels d’offres pour 1.355 autres logements pour des colons en Cisjordanie. Le comité doit se réunir dimanche pour approuver la construction de 1.301 logements dans la zone C en Cisjordanie, sous le contrôle total d’Israël.

Une politique israélienne incertaine

L’ONG israélienne anticolonisation « La paix maintenant » a dénoncé ce mercredi ces projets dans les colonies. « Le gouvernement [israélien] a trahi ses engagements de statu quo en faisant avancer des projets destructeurs en développant la colonisation », a affirmé l’ONG dans un communiqué.

Environ 475.000 colons israéliens résident en Cisjordanie, où vivent 2,8 millions de Palestiniens. La colonisation israélienne, illégale au regard du droit international, se poursuit depuis 1967 sous tous les gouvernements. Elle s’est accélérée ces dernières années sous l’impulsion de l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahou.

Son successeur Naftali Bennett est depuis mi-juin à la tête d’une coalition hétéroclite soutenant le gel de la colonisation. Ces annonces interviennent alors que le gouvernement a pris parallèlement des mesures pour améliorer le quotidien des Palestiniens. La coalition doit faire adopter d’ici mi-novembre un budget d’Etat par les députés, sans quoi de nouvelles élections seront déclenchées.